Ma randonnée à Garde Grosse (944m), Drôme Provençale

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Ma randonnée à Garde Grosse (944m), Drôme Provençale
Le circuit dessiné par Alfeo

Le circuit dessiné par Alfeo

Aujourd'hui ,nous sommes six pour une belle randonnée à Saint-Rimbert à Nyons ,

« Nyons, disait Jean Giono, me paraît être le Paradis Terrestre »... Plus modestement, le « Petit Nice », serait plutôt la Porte du Paradis (en l’occurrence les Baronnies), mais c’est déjà tout un programme !

 Le ciel bleu ,le soleil ,une ambiance méditerranéenne

Avec notre ami Alfeo pour nous guider .

Petit hameau niché dans la verdure, sur la rive gauche de l’Eygues, au pied de la paroi de Saint-Jaume, Saint-Rimbert est notre point de départ.

 La montagne avec le relais vue du parking ....

La Garde Grosse est une "montagne"  facilement reconnaissable avec la présence à son sommet d’un pylône de relais de télécommunications visible depuis la ville ,elle ne dépasse pas 1000m..

Elle domine le village provençal de Nyons, berceau de l'huile d'olive et de la tanche (olive noire). 

Notre petite troupe s'élance  dans une ambiance joyeuse, heureuse de retrouver les sentiers de randonnée.

Au départ nous  suivons le fléchage jaune

 

L’objectif du matin sera de gravir la Montagne de Garde Grosse, ce gros pain de sucre habillé d’une végétation dense et sombre qui, de très loin, avec son relais de télécoms, sert de repère pour situer Nyons.

Le fameux bain de siège prôné dans les années 80 par la chanteuse Rika Zaraï ????

Une montagne d’une belle taille, il n’y a pas de temps à perdre. 

Avec ce soleil ,nous pouvons ôter des vêtements superflus ,

 d'autant qu'une raide montée nous attend pour arriver au sommet de la crête qui nous domine.

Heureusement, la température est clémente  et le soleil sera là une partie de la journée.

Le sentier parvient en crête au Plateau des Cailles et, là, s’ouvre une autre perspective où la vue se raccroche aux premiers massifs .

 

Une belle échappée depuis le Plateau des Cailles !

On peut apercevoir la rivière qui serpente dans la plaine. C'est très joli  cette Vallée de l'Aigues ou Eygues en aval de Nyons .

 Le nom vient de l'occitan aiga (norme classique) ou du provençal aïgo (norme mistralienne) qui signifie eau - prononcer eigo, du latin aqua (eau). 

L’ascension sera progressive, le sentier avance dans la verdure fraîche et odorante ,beaucoup de genévriers 

du thym .... 

quelques lucarnes permettent déjà d’apercevoir Nyons .

 Mon mari Jacques nous raconte ses souvenirs d'électricien  avec un peu de nostalgie ,il a travaillé plusieurs mois à Nyons et il aimait son métier …..

Celui là fait parti de ceux que j'ai installé nous fait-il avec un sourire  .

 On voit Nyons et les montagnes au loin….

Puis, lentement, la vue s’élargit sur la vallée de l’Eygues (qui n’est pas encore l’Aygues) et Vinsobres apparaît au milieu de ce patchwork de parcelles de vignes, d’oliviers , de cette image se dégage une impression de sérénité et de paix .

 Tout doucement ,nous atteignons ainsi le pied de Saint-Jaume

d’où la montée vers Garde-Grosse va commencer.

Ouf ,ça grimpe !

En grande partie en sous-bois, le chemin reste agréable, avec des chênes verts 

jusqu'au pied de la dernière montée à gravir…

Le sommet à atteindre est un peu plus dur ,inutile de dire que ce sera là le morceau de bravoure de la journée.

Mais l’effort à fournir sera à la mesure du point de vue sur toutes les montagnes environnantes. 

 

 Arrivés au sommet Alfeo choisit un lieu adapté pour déjeuner ,un endroit sympathique ,une bâche permet de se poser confortablement.

J'ai même vu des primevères ,déjà !Que demander de mieux ?On est pas bien là ? 😉

La pause sera peut-être un peu plus longue qu’à l’habitude...Il ne fait pas froid ,et on a une vue magnifique en face de nous .

Le relais est derrière nous 

Après le casse-croûte ,on profite de ce bon moment pour admirer le paysage, dans notre salle à manger, un magnifique tableau  s'ouvre à nous .

Après une matinée de grand soleil, le ciel commence à se couvrir .

il faut bien repartir ,même si on se trouve bien ,après une heure de pause face à ce superbe panorama, nous entamons la descente

 L'après midi les nuages nous voilent un peu l'horizon ,dommage .

Le retour  justifie l'utilisation des bâtons dans un sentier   « légèrement caillouteux », il faut emprunter un sentier qui descend rapidement en forêt

et qui traverse plusieurs fois la route.

Très vite nous quittons le goudron  

pour prendre un petit sentier sous un couvert végétal apprécié.

Une courte descente mais un peu abrupte ,je n'aurais pas voulue la faire en sens inverse !

Des Crocus sur notre chemin 

Une petite pause s'impose ! 

Helleborus foetidus L. Renonculacées Pied d'ours

 

 Un dahu ?

Après des champs d’oliviers qui font la richesse et la réputation de la ville,

et la vigne ,voilà le parking qui apparaît ….

Une randonnée de 9,5 Kms et 588 mètres de dénivelé à l'arrivée .

Nous  remercions Alfeo qui nous a conduit avec la bonne humeur toujours de mise ,c'était génial ,vivement qu'on recommence!!!

Des chiffres ? ça vous intéresse ?

 

Le graphique ....

 

Ma randonnée à Garde Grosse (944m), Drôme Provençale
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernard Lagrange 06/02/2021 13:52

Bravo, belles images et commentaires qui me donnent envie de commencer enfin les randos ...a bientôt j'espère, bises
Bernard

Le jardin Le Clos fleuri de Claudette 10/02/2021 23:07

Bonsoir Bernard , merci beaucoup pour ton commentaire , qui me fait très plaisir .Je suis contente que mes articles te plaisent ,et je te souhaite de reprendre les balades vite .ça fait un bien fou au corps et à l'esprit . Bonne soirée et bonne nuit .Bises à vous deux et à bientôt !

Alfeo Lotto 04/02/2021 08:16

Bisous Claudette Alfeo

Le jardin Le Clos fleuri de Claudette 04/02/2021 12:17

Gros bisous Alfeo , merci beaucoup pour le commentaire , j'espère que l'article te plaît .Bon après midi !