Ma sortie raquettes La Vacherie, pour le col de Combleroufle

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Ma sortie raquettes La Vacherie, pour le col de Combleroufle
Le trajet en aller-retour ,tracé par mon mari Jacques ....

Le trajet en aller-retour ,tracé par mon mari Jacques ....

Ce premier janvier ,la marche en raquettes  a réuni quelques audacieux et bien sûr j'en fait partie avec mon mari pour nous guider, et des amis  .

Me voici à la Vacherie, pour le col de Combleroufle ,c'est un aller retour sept kilomètres et 380 mètres de dénivelé ,on est bien emmitouflé ,il ne fait pas très chaud en sortant de la voiture !

Nous voyons arriver notre ami Daniel ,il se gare à côté de nous ,il part pour faire du ski de fond ,direction Léoncel ….

Un kilomètre plus loin, une accalmie à l'abri d'un vallon dans les arbres et au pied des montagnes a permis de réaliser le parcours prévu, d’apprécier sans aucune hâte les paysages de La Vacherie et de Comberoufle.

 Après le réglage des raquettes 

Il fait frais, on peut même dire que ça pique un peu!

On profite de la neige tombée récemment pour faire de la raquette à neige ,un mode de locomotion peu onéreux à la portée du plus grand nombre, cette large semelle qu'on adapte aux chaussures pour marcher dans la neige sans s'enfoncer nous plonge dans un univers intact et favorise les moments de communion intense avec la nature.

 

Depuis le parking du cimetière de La Vacherie nous avons pris le sentier qui s’oriente directement vers la montagne et qui rejoint le GR 9 d'où l'on prend la piste qui remonte le vallon de Comberoufle jusqu'au col du même nom.

 Nous continuons dans le défilé en suivant le cours d'eau 

hormis le premier et le dernier kilomètre ,il ne fait même pas froid jusqu'au au col pour trouver le sentier 

Nous restons contre le flanc  de la montagne (balisage jaune/vert)

et continuons ainsi jusqu’au col de Comberoufle.

Un pays de vaches avec des clôtures à passer ,mais avec  des poignées d'ouverture.

Juste au moment où elle remonte, nous quittons la piste pour rejoindre le ruisseau de Comberoufle qu'on suit assez longtemps ….. 

On monte sec à la fin jusqu'au sommet avec une belle ambiance, dans la brume ,

beaucoup de neige 20- 25 cm  ,et le vent, sur les hauteurs !

 Avec la neige ,les paysages  sont toujours aussi fabuleux. 

 Je ne me lasse pas de cette vue sur les montagnes avoisinantes ….

Bien souvent ,je traîne à l'arrière ,et une nouvelle fois, j'ai cette sensation d'être seule au monde ,j'écoute le silence, accentué par la neige.

Je respire. Je profite de l'instant….

De très beaux pins , tourmentés chaque hiver par la bise et la neige, servant d’ombrage aux troupeaux l’été.

 

Toutes ces merveilles à contempler, toutes ces anecdotes que nous aurons à raconter quand nous serons plus vieux ont laissé filer le temps et nous percevons un petit vent qui s’intensifie et soulève de la neige sur le sommet.

Nous faisons une petite pause fruits secs au sommet ,les pruneaux dénoyautés de Marie-Hélène sont les bienvenus !

 Il est déjà temps de repartir. Un petit biset nous glace un peu au départ. Mais très vite on se réchauffe dans les pentes  avec nos raquettes.

Retour sur le chemin, et là c'est plus facile: nous suivons le sentier jusqu'à une résurgence du ruisseau de Comberoufle et juste après  le col du même nom , nous prenons une petite piste . 

On retrouve nos traces ,le chemin de retour est vite effectué….

Vers l'aire de stationnement par le sentier emprunté à l’aller, jusqu'au hameau de La Vacherie entre Plan de Baix et Léoncel.

Le parking est à la sortie du village devant le cimetière et avec le brouillard à l'arrivée ,on ne voit pas grand chose !!!!!

Une petite balade comme on les aime: reculée, perdue, avec des passages ludiques, à l'écart des itinéraires de la foule ,nous avons rencontré seulement un couple et deux messieurs en ski de randonnée ….

Mon mari souhaite  compléter cette rando plus tard car il a bien l’intention de trouver les arches perdues …c’est son côté aventurier.

Un pur moment de bonheur. 

Un magnifique après-midi de montagne à renouveler qu'on termine devant une bouteille de Clairette chez notre ami Jacques C. et nous sommes tous les quatre à trinquer pour cette nouvelle année qui commence juste, dans la joie et la bonne humeur ! 

 Bonne lecture et bonne année 2021 à tous, pour de nouvelles aventures . 

 

 

A n'ouvrir que si vous aimez les chiffres !
Graphique de notre rando .

 

Ma sortie raquettes La Vacherie, pour le col de Combleroufle
Ma sortie raquettes La Vacherie, pour le col de Combleroufle
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article