Reco. raquettes col de Carri

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Notre circuit dessiné par mon mari Jacques

Notre circuit dessiné par mon mari Jacques

Le col de Carri est un col de montagne culminant à 1 202 mètres d'altitude dans le département français de la Drôme, dans le massif du Vercors.

Nous étions quatre à partir du Col de Carri, pour la journée 

Notre seule hantise c'est qu'il n'y ait pas de neige et que l'on doive remplacer notre sortie prévue par une randonnée pédestre, heureusement, nos vœux sont exaucés et quand nous nous retrouvons sur le parking , la neige est bien là !

On gare la voiture au col de Carri dans la Drôme au parking . 

Cette randonnée mènera nos raquettes sur les Crêtes de Serre Plumé.

Le sentier monte rapidement dans les bois avant d'atteindre un premier point de vue sur la chaîne du Vercors.

On entame ensuite la montée de la croupe de Serre Plumé avant d'atteindre le sommet .

Nous avons pris la route forestière qui monte après le foyer de ski de fond vers le Sud ,direction Serre Plumé  

 Au col de Carri, le paysage est de type forestier et la neige recouvre l’ensemble du domaine, nous entraînant à vivre un bout d’aventure du Grand Nord.

 

Harnachés, nous partons dans la forêt en suivant le guide😉,aujourd'hui ,mon mari Jacques  qui a annoncé qu'une partie de la course se ferait hors balisage, mais en ayant pour but d'aller à Serre Plumé .

 À la bifurcation de l'Estouble,

un petit tour vers le belvédère qui est indiqué.

Magnifique vue sur la plaine ,

 un bref aller-retour et nous  continuons direction Serre Plumé, balisage randonnée Jaune-Rouge.

  On débute par une montée assez soutenue en sous bois, balisage rouge et jaune,

puis on monte plus calmement pour arriver au sommet déplumé à 1573 m. 

Nous arrivons très vite si l'on peut dire  ,ça grimpe ! 

 

Nous passons à côté de l'antenne et nous amorçons la descente ,ça burle et ça neige fort là haut …..

 

Il est midi passé ,et nous cherchons un coin un peu abrité du vent et des flocons pour casser la croûte ,sous les sapins ,

les sacs suspendus aux branches ,je suis la seule à poser mon popotin dans la neige fraîche ,un peu de repos après l'effort !

Après un court arrêt ,il faut repartir et enfiler le sac à dos ,mon mari à décidé de couper le fromage et faire un raccourci de trois kilomètres ,à cause du mauvais temps .

Nous n'irons pas vers le Refuge de Crobache aujourd'hui ,la neige tombe drue et le vent s'est levé .

Il faut continuer sur le chemin dans la prairie et suivre celui-ci qui rentre en forêt jusqu’à Pré Bellet.

 

Nous suivons le chemin qui descend  pour regagner la bifurcation de l'Estouble.

Nous passons une nouvelle fois près du belvédère , et continuons la descente du chemin pris à la montée .

Une longue descente par des sentiers exigus puis une large piste afin de rejoindre le Col de Carri .

Nous avons vu plein d'empreintes dans la neige ,mais pas observé de trace de loup pendant cette journée mais j'ai pu ressentir la présence énigmatique du grand prédateur tout au long de la randonnée ,du moins y ai je pensé !!

Aujourd'hui nous avons fait les aventuriers derrière mon mari Jacques

muni de son GPS ,

et nous avons effectué un bel effort physique : 10 kms et 400 m de dénivelé positif en raquette dans une neige fraîche !

 

A l'arrivée la voiture est recouverte de dix centimètres de poudreuse ,il faut gratter les vitres et malgré le déneigement tout récent ,la route est encore toute blanche ! 

C'était une très belle journée qu'on a terminée devant un chocolat chaud chez notre ami Jacques C.

Thématique Neige :

Evolution du manteau neigeux (inspirée de données ANENA)
La neige n’est pas figée, elle se transforme. A la base, les cristaux de neige fraîche se forment dans les nuages à partir de la vapeur d’eau, autour de noyaux de congélation (poussières…). De sa forme initiale d’étoile, le
cristal se modifie en tombant, puis évolue au sol en fonction des variations climatiques ambiantes (vent et température principalement).



Le facteur mécanique : transformations causées par le vent à la surface du manteau neigeux ou par le poids de la neige elle-même sur les couches inférieures. Ces deux causes vont avoir pour effet commun de casser les parties fragiles du flocon.



Le facteur thermique : ce sont les évolutions des flocons dues à la variation du gradient (rapport de la différence de température entre le sommet et la base du manteau neigeux). L’épaisseur du manteau neigeux influe aussi sur le gradient. Ainsi, un fin manteau neigeux, par température froide et sol froid (faible gradient), aura une évolution moins rapide qu’un manteau neigeux épais par température chaude et sol froid (fort gradient).



La métamorphose de la neige : toujours en fonction du gradient, un ordre de métamorphose est établi. On parlera alors de transformations de grains fins, ronds, à face plane, en gobelets qui entraînent les qualifications plus communes de neige légère, poudreuse, dure, croûtée, molle, collante…

Vous voulez des chiffres ? Cliquez !
Graphique

 

Reco. raquettes col de Carri
Reco. raquettes col de Carri
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article