Ma rando. à saint Laurent en Royans "La cascade Tahiti "

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Ma rando. à saint Laurent en Royans "La cascade Tahiti "

 

Notre journée commence par Combe-Laval et sa route panoramique.

Nous poursuivons jusqu’au Col de la Machine pour une vue d’ensemble, plutôt sensationnelle avec une biche qui traverse devant la voiture !

  Cette route touristique en corniche est taillée à flanc de falaise. Elle offre un panorama unique sur le cirque de Combe-Laval. L’endroit est calme, il y a peu de voitures .

Adaptant notre programme à la météo, nous choisissons comme 1ere randonnée (une petite balade touristique ) : la Grotte du Brudour (Résurgence) Bouvante .

Un court sentier remonte à flanc du vallon pour conduire jusqu'à la grotte.

Le val est splendide, le ruisseau serpente entre les racines et les mousses.

La grotte est facilement accessible, très grande, on peut la parcourir sur une bonne longueur .

Nous continuons jusqu' à Font d’Urle, le temps est toujours très bouché , l’ambiance est particulière ,le brouillard est si dense qu'on ne voit pas à deux mètres !

Nous filons donc jusqu'à  Vassieux, le brouillard est toujours aussi épais, ici l’histoire s’est écrite en lettre de sang. Le 21 juillet 1944, une vingtaine de planeurs, remplis de chasseurs parachutistes allemands décidés à en finir avec la Résistance dans le Vercors, ont atterri à Vassieux. Les maquisards, qui croyaient l’arrivée des alliées, sont surpris et la plupart d’entre eux sont tués. Les commandos semèrent la terreur dans la population, puis mirent le feu au village .

Aux points de vue, la brume nous bouche la vision de tout panorama ,on s'en va ; cette rando sera pour une autre fois !

Nous décidons donc d'opter pour le troisième tracé de mon mari Jacques :

un tout petit circuit en boucle :12 kms et 500 mètres de dénivelé. Nous prenons la direction du pont des chartreux et nous nous garons aux abords de l’usine électrique au bord du Cholet.

Nous remontons ce chemin très agréable, quelques mètres plus tard nous pataugeons dans le ruissellement de la cascade du Frochet.

C'est une cascade de tuf. Cette roche à alvéoles a été formée grâce à une eau à forte teneur en calcaire qui se dépose sur la végétation. Les débris végétaux disparaissent ensuite par fermentation, mais il reste leurs moulages dans la roche.

Au panneau rando, juste face de nous, nous prenons la direction de saint Jean en Royans et Sous- Frochet.

 

Nous allons dans un premier temps retrouver le petit chemin pavé (début du chemin des Chartreux) qui mène à la cascade de Frochet  ,nous continuons sur la route de Laval jusqu’au hameau de Laval avec les ruines de l’église Sainte-Mémoire.  

Ce matin , nous avons perdu pas mal de temps en voiture à cause de ce brouillard ,il est déjà treize heures , nous précipitons notre repas pique-nique tiré du sac. Après un café rapidement avalé nous entamons une petite montée, il y a une jolie cascade à découvrir: la cascade Tahiti ,rien que son nom fait déjà rêver .

Un petit panneau jaune de randonnée nous indique la direction à prendre. Rien de bien compliqué, il faut monter pendant quelques centaines de mètres, la cascade se trouve sur notre droite. L’endroit est magique. Hyper sympa ,des gens se baignent tranquillement !

Le cadre est enchanteur. Au fond de la vallée, serpente le ruisseau du Cholet qui prend sa source dans le fond de la reculée.

Ensuite, nous prenons la route en contrebas du Cirque, qui mène en son point final au Monastère Saint-Antoine-le- Grand.

Visite du monastère non effectuée. Uniquement vu de l'extérieur .

Cette  belle petite route très bucolique, est superbe également qui permet de voir le bas de combe-Laval. 

Elle permet d’apprécier le Cirque différemment, on se sent tellement petit !

Vraiment un superbe décor ,imagine qu’on ait eu une météo encore plus favorable…ce matin !

Pour le retour nous traversons la rivière et c’est avec modestie et le cœur plein d’ardeur que nous entamons une montée assez raide au départ je dois bien l'avouer, sur une route forestière, alternant hêtraies, forêt de conifères et grandes clairières. Le chemin redescend ensuite pour retrouver 

Nous voilà arrivés à Saint Laurent en Royans La statue de l’Ours marque le cœur du village et a été créée par Hervé Monpert de Combes au XXème siècle. L’histoire raconte que le roi Louis XI, lors d’une partie de chasse, s’est retrouvé isolé de ses hommes et a été attaqué par un ours (alors encore visible dans le Vercors). Deux bûcherons de la commune, ayant entendu les cris, se seraient précipités pour venir en aide au Roi et auraient occis le dangereux animal.

C'était une belle rando ,pas difficile et rafraîchissante avec les cascades .

 

Des chiffres ....

 

Le graphique d'après le GPS de mon mari Jacques

 

 

Ma rando. à saint Laurent en Royans "La cascade Tahiti "
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article