rando la Bâtie des fonds la crète Boulon

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

rando la Bâtie des fonds la crète  Boulon
rando la Bâtie des fonds la crète  Boulon
Circuit randonnée tracé par notre ami Alfeo

Circuit randonnée tracé par notre ami Alfeo

Trajet voiture pour ceux qui voudraient se rendre à La Bâtie-des-Fonds

La route ,passe par le Claps de Luc en Diois et Saut de la Drôme, un lieu incontournable si vous passez dans le Diois.
Deux kms en amont de Luc en Diois, au pied du Pic de Luc (1084 m) traverse les immenses blocs de roches qui se sont détachés de la montagne en 1442. Le paysage est grandiose ,c'est Impressionnant. Ce gigantesque éboulement barra la vallée de la Drôme .

Légende :


Il existe une légende comme quoi l’ancienne ville de Luc aurait disparu sous les eaux du Petit Lac. Un témoin Aymar du Rivail, affirma avoir visité les lieux en 1553 (près de cent ans après l'éboulement) et avoir vu émerger de l'eau les restes de constructions importantes. Mais outre que le récit comporte des invraisemblances, on a la preuve aujourd'hui grâce à des historiens que l’actuel site de Luc est, selon toute vraisemblance, celui de l’antique Lucus voconce, et donc qu'il n'a pas été englouti par les eaux .

Après une centaine de kilomètres ,nous arrivons dans le "village" de la Bâtie des Fonts.

La Bâtie-des-Fonds est un petit village français, situé dans le département de la Drôme et la région d'Auvergne-Rhône-Alpes .

Ses habitants sont appelés les Bâtillonnais et les Bâtillonnaises.

Entouré par les communes de La Piarre, La Beaume et Valdrôme, La Bâtie-des-Fonds est situé à 4 km au sud-est de la Beaume la plus grande ville à proximité.


Situé à 1 046 mètres d'altitude, la Rivière La Drôme, le Ruisseau du Villard, le Ruisseau d'Aigasse sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de la Bâtie-des-Fonds.

Ce village ne possède ni église ni monument aux morts.

La source de la Drôme est un lieu à l'histoire forte et tragique, nous apprenons qu'ici existait un village prospère, mais en 1936 suite à un mois de janvier très pluvieux qui a entrainé une fonte des neiges rapide, les sols marneux, saturés d'eau ont commencés à glisser.

Entre le 3 janvier début de l'évènement et avril date de stabilisation des terrains, un éboulement de plus de 30 mètres d'épaisseur a entrainé le petit village et ses 60 habitations. Ce n'est que dans les années 60 que la route du col a été rétablie.

Aujourd'hui, un sympathique parcours fait office de mémorial, des passerelles en bois permettent une déambulation entre les anciennes maisons aujourd'hui disparues. Et finalement cette mésaventure humaine semble faire un peu d'ombre à la source de la Drôme, qui nous semble bien modeste d'un coup.

Ici et là sont positionnées des boîtes, sorte de lanternes magiques qui nous présentent le village comme un fantôme encore présent avec par-ci par-là des vestiges, pierres taillées, tuyaux d'évacuations, etc...
En face de la mairie, l'ancienne cloche de l'église du village.

Nous nous garons devant la mairie avec un grand cadran solaire pour faire une balade bien sympathique.

Une plaque nous renseigne sur l'étymologie du nom de la commune.

À la sortie du parking, nous prenons le marquage jaune : Les PR , les chemins de Promenade et Randonnée (ou Petite Randonnée) sont balisés le plus souvent d’un trait jaune.

Nous traversons le pont  et partons en direction de Chamel ,nous avons suivi la route jusqu'à Chamel.

L’apparition de gui est signe de la mauvaise santé d’un arbre ,c'est un parasite qui épuise les arbres
Le gui s’installe souvent sur les arbres malingres ou en mauvaise santé. Il s’accroche sur les branches grâce à des sortes de suçoirs qui s’introduisent sous l’écorce et pompent la sève, épuisant ainsi progressivement le sujet.

Un magnifique ciel bleu encore aujourd'hui ,alors que chez moi le vent souffle à tout rompre . 

 

Puis la forêt Domaniale du Val-de-Drôme 

Un pré ,l'été il doit y avoir des moutons avec des patous (Le chien de montagne des Pyrénées)

 De superbes montagnes enneigées nous offrent un magnifique panorama .

 

Le ciel est au beau fixe ,il ne fait pas froid et les points de vue exceptionnels .

 Sur la crête on a une vue à 360 ° autour de soi à couper le souffle. Nous avons adorés !

Encore une petite grimpette .....

 Ce lieu ,un enchantement , un lieu suspendu entre ciel et terre, une parenthèse de beauté .

Plein de fleurs jalonnent le sentier, dont ces superbes pieds d'anémones pulsatilles qui mettent du baume au cœur face à l'inattendue difficulté du terrain ,elles poussent au milieu des cailloux .

Anémone pulsatilla Renonculacées

 l’Anémone pulsatille est une espèce sensible que l’on croise souvent dans des sites protégés à l’échelle nationale ou européenne, qu’il s’agira de traiter avec respect. Il est donc impératif de se contenter de l’observer et de prendre quelques clichés afin d’immortaliser la beauté de cette plante.

 

 Nous arrivons à Enfurmy ....C'est à cet endroit sublime que nous allons nous poser et sortir le repas du sac .

Certains passages délicats sur les crêtes. Ensuite c'est que du bonheur.


Traversée des crêtes du Boulon jusqu'au Roc de la Tour .Une Crète magnifique qui justifie la balade.

Ensuite ,le retour est sans problème jusqu'au parking, là aussi à l'aide du GPS, pas indispensable mais utile dans cette partie du parcours.

Nous serpentons au milieu de beaux buis sains ,

pas attaqués par la pyrale, suffisamment rare pour que je le signale ,c'est très agréable  .

A un moment nous suivons un peu la piste forestière .

Plein de fleurs jalonnent notre sentier …. 

Anémones hépatiques

On a vu un lézard qui se baignait dans cette petite retenue d'eau . 

 

Violettes

Nous passons devant une cabane de chasseurs ,

Et ,surprise ! Je suis tombée presque nez à nez devant un énorme taureau ,lui n'avait même pas peur !!

Comme d'hab. ,j'étais un peu à la traine loin derrière tout le monde ,et je balisais un peu ;seulement un fil nous séparait tous les deux ! Il attendait ,un gâteau peut-être !!!!

Nous ne partons pas sans visiter le site des sources de la Drôme .

Au bruit de l'eau, nous découvrons le vallon.

Cheminement sur des pontons aménagés,

histoire et jeux de découverte à travers un parcours d'interprétation où hommes et plantes témoignent de l'histoire du lieu. 


En fait ce n'est pas une mais de multiples sources qui suintent timidement à travers le vallon.

Véritable oasis, certes mais où l'eau généreuse rend les terrains marneux particulièrement instables...la terre à glissée un jour…


La végétation habite les ruines.


Pas facile de deviner l'emplacement des ruines et la forme de l'ancien village dans ce fouillis végétal exubérant !

Qu'ils soient liés aux milieu humides ou à la présence humaine les végétaux ont bien leur mot à dire comme indicateurs de la double identité du site : des sources et des hommes.

 Une table et des bancs ,non loin du parking ,pratique pour changer les chaussures !

Superbe randonnée , assez facile essentiellement en crête avec de très beaux points de vue à 360 degrés, à privilégier maintenant pour l' abondance des fleurs ,encore une fois c'était génial !

Potentille printanière

C'était notre dernière avant le confinement et les sorties d'un rayon de dix kilomètres seulement .

 Merci Alfeo ,pour cette belle journée, cette super balade ,et de nous avoir fait découvrir cette excellente spécialité Italienne !

La colombe de Pâques est un gâteau d’origine italienne, moulé en forme de colombe et traditionnellement servi à Pâques. À l’instar du panettone, la pâte de la colombe de Pâques est composée de farine, d’œufs, de sucre, de levure et de beurre, à laquelle peuvent être ajoutés des fruits confits.
Des chiffres ,si ça vous intéresse ….

 

 

Le graphique de la randonnée

 

 

rando la Bâtie des fonds la crète  Boulon
rando la Bâtie des fonds la crète  Boulon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article