Raquettes : La Sure - La Molière - Plénouze -Autrans

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Raquettes : La Sure - La Molière - Plénouze  -Autrans

 

 

Le tracé ...

Le tracé ...

Aujourd'hui ,nous avons fait Le Plateau de la Molière sans Télésiège ,nous stationnons sur le parking  de la Sure après Autrans ,on chausse les raquettes et c'est parti !

La Sure est un sommet du massif du Vercors qui culmine à 1 643 mètres d'altitude dans le département français de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Sure Autrans

Bien sûr avec la raquette ,c'est le moyen de locomotion idéal pour profiter de la neige, tombée en abondance ce début d’année, sans trop se fatiguer.

 Une belle ascension nous attend aujourd’hui pour gagner l'alpage la Molière ,

En raison du Covid et suite aux mesures gouvernementales, les remontées mécaniques et les domaines de ski alpins sont fermés. Le ski de fond est autorisé et les domaines nordiques sont ouverts. Oui, mais à condition encore une fois de monter à pied ,pas de télésièges !!!

En récompense, un inoubliable panorama : de la mer de nuages sur la vallée grenobloise, se détachent les sommets de la chaine des Alpes .

 Après une montée essentiellement forestière, ce parcours nous offre un panorama à ne pas manquer !

A quoi bon décrire cette montée de la Molière, les heures, le trajet, les foulées longues sans hésitation et les pieds qui s'échauffent pour cette belle sortie d'hiver.

La chaîne de Belledonne est un massif des Alpes françaises dont une partie est proche de Grenoble. Le massif est principalement situé dans le département de l’Isère, mais son versant nord-est se trouve pour sa part en Savoie. Son plus haut sommet, le Grand pic de Belledonne culmine à 2 977 m.

Le Moucherotte en bas à droite de la photo est un sommet du département français de l'Isère s'élevant à 1 901 mètres d'altitude dans le massif du Vercors, dans les Alpes avec la présence du radar météo .

Situé à l'extrémité nord-est du massif, il se termine par les rochers des Trois Pucelles, sur sa crête septentrionale, et domine l'agglomération de Grenoble. 

Au début nous suivons la piste de ski de fond en direction de Plénouze, qui sert d’alpage pour les vaches à la belle saison .

Après un dénivelé , majoritairement dans la forêt, on peut mitrailler de photos le massif de Belledonne. 

Le sentier part dans des bois assez clairs, mais qui ne nous empêchent pas malgré tout d'avoir la vue à  gauche sur les massifs enneigés de la Chartreuse .

Petites descentes et petites montées se succèdent ....Sous un ciel bleu azur ,des températures douces pour la saison et un beau soleil  .

Une petite bosse à franchir et on atterrit sur une vaste étendue plane menant au panorama de « la Molière », point d’orgue de la balade.

Sur cette vaste étendue ,on voit des skieurs à voile avec un vent léger (Le snowkite est l'utilisation d'une voile de traction avec  des skis ).

 En descendant la piste le Refuge des Feneys, ancienne cabane forestière ayant servi de cachette aux Résistants lors de la Seconde Guerre mondiale.

Situé sur la route de la Molière, idéalement placée sur les contreforts de cette crêtes du même nom, au beau milieu d'une clairière, cette petite maisonnette typique de l'alpage exposée plein sud, à la vue plongeante sur la vallée d'Autrans-Méaudre.

Sur le plateau,  nous prenons le « Sentier des Génisses » elles viennent certainement là l'été et jouissent comme moi de ce paysage grandiose ,même en été .

L’hiver recouvre d’un blanc étincelant espaces vierges, alpages, sous-bois, avec un beau ciel bleu...

15,4 kms, 548 m, de dénivelé ,c'est pas mal !

Un mètre vingt de neige en hauteur au niveau de "Les Genisses " !

Après tant d’efforts, le réconfort : Pique-nique panoramique sur le plateau de la Molière .

Sur le plateau, nous prenons notre pique-nique au pied d'une barrière qui nous temps les bras. Il y a même un échelon  qui nous permet de nous asseoir au sec .Non loin de l'abri du Feneys ,

Après le repas ,nous laissons à notre gauche le chemin qui part vers le refuge de la Molière,pour prendre la direction du refuge des Feneys.

 

On passe devant le petit refuge des Feneys  .Nous nous sommes arrêtés ici pour une pause crèpes.

 Le temps était parfait, alors nous nous sommes assis dehors sur des tables en bois.

Le ciel est bien bleu, les photos vont être belles,  on est  contents . On est bien tous les deux , il fait très doux.

Nous repartons et attaquons la descente . 

Une très belle journée, une petite recherche à la Font Chaude du chemin qui descend fortement et nous l'avons trouvé après une erreur corrigée par la bonne description du GPS de mon mari Jacques .

La descente est très raide ,on sort très souvent de la piste tracée ,c'est l'aventure et Jacques est heureux!

  Il dessine plein de petits coeurs sur la neige ,c'est la st Valentin aujourd'hui !!!!

Des stalactites un peu partout sur les rochers ,la neige fond pour geler encore plus fort au courant de la nuit

Un petit chien vient me faire la fête ,puis descent à fond la caisse ! 

 Nous ne sommes plus très loin de l'arrivée maintenant ,et nous prenons comme d'autres l'ont fait une grande descente de ski , un racourci ...

 J'essaie de mettre mes petits pieds dans les pas de géants qu'ont fait ceux qui nous ont devancés !

Je viens vous offrir le soleil et la lumière, les espoirs par dessus les brumes , des temps qui ne sont somme toute que passagers.

Je vois au loin les télésièges à l'arrêt ,nous arrivons !

 

Merci à mon Valentin Jacques mon petit mari que j'aime ,j'ai adoré cette balade même si elle était un peu dure ,c'était féérique ,grandiose ! 

Des chiffres ,ça vous intéresse ???
Le graphique de la randonnée ...

 

Raquettes : La Sure - La Molière - Plénouze  -Autrans
Raquettes : La Sure - La Molière - Plénouze  -Autrans
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Testez mon jeu :) 17/02/2021 04:18

Bonjour, Merci pour le partage, au plaisir de vous voir :)