Ma rando de dimanche 19 juillet :La Placette La Sure en Chartreuse

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Ma rando de dimanche 19 juillet :La Placette  La Sure en Chartreuse
Ma rando de dimanche 19 juillet :La Placette  La Sure en Chartreuse

Aujourd'hui ,dimanche 19 juillet nous sommes quatre à partir randonner en Chartreuse .....par un temps superbe . 

Du parking de la Placette ,

Col de la Charmette proche de PROVEYSIEUX au dessus de St EGREVE ..... 

on attaque par un petit sentier qui monte , tout de suite ,

par un long mais agréable sentier en forêt,

Cette première partie, sous les arbres est bien agréable.

Nous avons vu peu de randonneurs  par là, ils préfèrent monter directement à la Grande Sure ,je suppose !!!!

on débouche dans les alpages .

  Nous passons au beau milieu d'un troupeau de vaches ,même pas peur !!!!

  Je crois qu'elles avaient plus peur que nous!!!!!

Déboucher sur l’alpage en haut du col d’Hurtière est un grand moment.

Des points de vue à couper le souffle !

Depuis le col, les vastes espaces ouverts sous la ligne des escarpements rocheux de la Grande Sure sont impressionnants.

  Et là ,nous posons le sac ,et on s'installe confortablement pour casser la croûte sous le chaud soleil d'été ,on est bien et c'est magnifique !

Nous cheminons en pelouse de l’alpage d’Hurtières, du latin urtica qui évoque les orties (autour de la bergerie), vers l’alpage envahi de  vératres,une liliacée d’alpage souvent confondue avec la grande gentiane jaune.

Au loin , on a pu apercevoir l'Isère qui serpente au pied du Vercors.

Arrivés au Col de la Sure, il y a pas mal de monde.....

Encore de magnifiques points de vue ......

 

En admiration devant tant de beauté

Beaucoup de fleurs

Astrantia major Apiaceae Grande astrance

Mais aussi des vaches ..... 

Le retour par le col de la petite vache est très sympa!

Justement on y a rencontré un troupeau de vaches ,et parmi elles la vache "  Hérens " qui est une sportive .

Bien sûr, ces vaches de race Hérens, du nom d’une vallée suisse de leur origine, qui chaque été combattent pour désigner la vache qui sera reine de l’alpage pour un été… Une tradition ancienne dans le Valais Suisse, berceau de la race, et dans le Val d’Aoste et la vallée de Chamonix.

Aucun dressage ni préparation, et surtout aucune maltraitance d’animaux dans cette lutte. Ces luttes sont naturelles dans cette race particulière, et ont lieu chaque printemps entre les animaux, sans aucune intervention de l’homme, pour désigner la vache dominante et établir une hiérarchie au sein du troupeau. Celle-ci restera en place pendant toute la saison de pâturage : il s’agit ainsi de désigner les priorités d’accès aux meilleurs quartiers d’alpage, là où l’herbe est la meilleure !

Ainsi ces luttes naturelles ont une fonction précise au sein du troupeau : dès qu’une vache cède ou évite le combat en signe de soumission, la lutte s’arrête d’elle-même, puisque la hiérarchie est établie. Il est ainsi rarissime que des animaux se blessent.

Voilà 21 ans que l'Association des éleveurs de vaches Hérens de Chartreuse organise le traditionnel Combat des Reines. Une manifestation spectaculaire qui attire aussi la toute nouvelle génération. 

Dans l'arène, le combat se joue "à l'italienne", tête contre tête. Il peut durer une heure, 30 minutes ou...2 secondes. Le temps de faire plier l'adversaire. La première bête qui lâche et fuit a perdu.

La vache de Hérens a ceci de particulier qu'elle a un tempérament de feu vis-à-vis de ses congénères.

C'est un jour de fête et de retrouvailles pour tous les éleveurs de vaches hérens de la région, et une tradition profondément ancrée depuis 21 ans en Chartreuse. Les plus vaillantes petites vaches s' affrontent à Saint-Pierre d'Entremont en Chartreuse au combat des Reines .

En effet,  elles font fait le voyage à la fraîche en bétaillère... plus de 90 bêtes, parmi les plus belles, venues d'Isère, des deux Savoie et même de l'Ain. Pour rien au monde les éleveurs de vaches Hérens ne manqueraient ce rendez-vous annuel.

Notre randonnée continue dans le parc de la Chartreuse ,pas un seul mouton ,mais beaucoup de vaches ,j'étais contente ,pas un seul patou ( chien de montagne des Pyrénées ) à l'horizon !!!!!

Le massif de la Chartreuse est un petit bijou qui s’étend entre Grenoble, Voiron et Chambéry. Classé depuis 1995, son Parc Naturel Régional est un site naturel unique.

Scabiosa columbaria Caprifoliaceae Oeil de perdrix

Plus de 2000 espèces végétales, soit le tiers des espèces de France, se développent sur ses terres.

Encore une vedette ce jour là : le lys Martagon ,deux photographes avec de beaux appareils le mitraillaient sous toutes les coutures ! A mon tour bien sûr j'ai fait une bien modeste photo !

Nous continuons en flânant un peu dans cette région idyllique jusqu'au pas de l'âne .....

 Au détour d'un chemin ,on pénètre dans une grotte ,ou plutôt un aven ,en construction et pas encore répertorié ,(pas un mot trouvé sur google ) seulement marqué sur la carte .....

On a pris les lampes ,c'est un trou tout noir .....

Nous poursuivons jusqu'à un belvédère pour finir en beauté cette superbe randonnée que nous a fait connaître Véronique qui adore cette région ....

  A un moment ,il faut bien s'en aller ,la balade se termine ,bien sûr on pourrait la prolonger ,mais on ne peut pas tout voir en un seul jour .....on reviendra !!!!

Le parking se rapproche ,et on retrouve la voiture pour se diriger vers le village de Cognin les Gorges ,un très joli village où on s'est baladé un moment ,

toutes les maisons sont bien fleuries ,un régal ! 

Situé au pied du Vercors, Cognin les G. est un village typique du Dauphiné avec ses maisons de pierre, ses séchoirs à noix (dont un classé aux monuments historiques) mais également avec un patrimoine bâti important.

On a fini au bar pour une boisson bien fraîche  " le BACHOP'S BAR " 17 rue de la Trainière, 38470 Cognin-les-Gorges

C'était un super dimanche ensoleillé ,je ne connaissais pas la Chartreuse , une randonnée exceptionnelle qui se mérite ,on grimpe dès le départ : 779 m de dénivelé pour 15 kms 

 

 

Cliquez ,vous qui aimez les chiffres .....
Le graphique ....

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article