Mon rosier "Belle de Londres "

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Mon rosier "Belle de Londres "

J'ai planté mon rosier "Belle de Londres " le long de mon allée piétonne sur une arche 

 

Depuis maintenant une semaine ,il pleut et aujourd'hui il fait froid ....Baisse des températures, pluie et vents : les saints de glace Mamert, Pancrace et Servais n'épargnent pas les jardins en ce début de semaine : du lundi 11 mai au mercredi 13 mai et  aujourd'hui il ne fait pas plus de 12 ° gla gla ce matin .....

Depuis maintenant une semaine ,il pleut et aujourd'hui il fait froid ....Baisse des températures, pluie et vents : les saints de glace Mamert, Pancrace et Servais n'épargnent pas les jardins en ce début de semaine : du lundi 11 mai au mercredi 13 mai et aujourd'hui il ne fait pas plus de 12 ° gla gla ce matin .....

Le rosier grimpant Belle de Londres ® est l’un des rosier les plus populaire outre-manche. Le délicieux parfum de la rose s’ajoute à la beauté de ses couleurs. Entre saumon et abricot, vous aurez le temps d’en admirez les nuances tout au long de l’été, ce rosier est une variété remontante.

 

Ce rosier est particulièrement résistant aux maladies, il a obtenue en 1976 le fameux label allemand ADR ® qui atteste de sa fiabilité dans ce domaine.

Les qualités de cette variété sont indiscutables : la rose est belle, grande et parfumée, l’arbuste est sain, remontant et son port est équilibré. Il est parfait pour garnir un mur ou bien une pergola.

L’ADR® : Ce label n'est octroyé qu'aux variétés ayant passé les contrôles les plus stricts au monde. Les plantes sont testées simultanément à 10 emplacements différents, dans diverses conditions de sol et de climat durant plusieurs années. Les tests portent sur la rusticité, le caractère vivace et la floraison en n'ayant recours à aucun pesticide.

 

Obtention Harkness 1972.

Compassion est son nom anglo-saxon.

 

Mon rosier "Belle de Londres "
Mon rosier "Belle de Londres "

Publié dans mes rosiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article