Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

La première impression qui frappe en rentrant : sérénité !
La mise en scène des espèces animales est joliment présentée et les massifs sont tous plus beaux les uns que les autres, un grand bravo au paysagiste ! 
L'enclos des suricates reprend bien l'ambiance des terres arides africaines.J'ai beaucoup aimé !

Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical

 LABEL JARDIN REMARQUABLE

Plus de 250 animaux du monde entier !
Parc zoologique et botanique. 
Conservatoire biologique sur plus de 5 ha de forêts et jardins plantés d’essences exotiques abritant une collection d’oiseaux, de primates rares : lémuriens, singes-écureuils, ainsi que de suricates, mini-ferme  … 
Tortues africaines et coatis.

Le parc participe à la reproduction et conservation d’espèces en voie d’extinction. 

A certaines heures, assistez au nourrissage des animaux.

1300 mètres de cheminement en plein-air offrant plus d'une heure de visite dans l'un des plus beaux arboretums du sud-est de la France. 

Un « gang » de suricates à La Londe !
Les suricates sont de petits animaux carnivores originaires d'Afrique australe. Ils habitent des régions arides où l'homme et ses nuisances sont pratiquement inexistantes. 
Les suricates vivent en groupes familiaux – que l'on nomme aussi gangs – partageant le même terrier. Ces petites mangoustes sont connues pour être de redoutables chasseuses de scorpions et de serpents venimeux ! 


 Les suricates, arrivés au Jardin zoologique tropical de La Londe, sont tous nés en captivité et proviennent du Zoo d'Edimbourg (pour « Else » l'unique femelle du Gang), du Zoo de Chester (pour « William »), du Zoo de Prague (pour « Franck ») et du Zoo de Barcelone (pour « Harry »). 
La mise en contact s'est très bien déroulée et les membres du gang sont parfaitement solidaires. Nous espérons que des naissances auront lieu prochainement. 

Les suricates peuvent avoir plusieurs portées par an, celles-ci peuvent être de 1 à 4 jeunes. Le jeune sera sevré à l’âge de neuf semaines et mature à un an. Tous les membres du groupe participent à son éducation et à sa protection. 
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical
Mon voyage dans le Var :jardin zoologique tropical

Publié dans Sorties jardins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article