Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019

Ca y est, nous sommes en été ! Soleil, plage,chaise longue et période faste au jardin !!!!!

Les longues heures que l’on aime passer au jardin ne doivent pas faire oublier qu’un certain nombre de travaux de jardinage sont indispensables pour continuer à profiter pleinement de ces petits plaisirs.

Arrosage, binage, taille, récolte, nettoyage ou encore désherbage sont autant de petites tâches régulières qui feront de votre jardin le plus bel endroit de votre maison durant l’été.

-Le temps en juillet :

La période la plus chaude de l’année commence et se prolongera jusque fin août. C’est aussi la période de tous les excès pour le jardin : ensoleillement prolongé, fortes chaleurs, orages, grêles, sécheresse… Autant de difficultés que devra supporter le jardin et auxquelles il faut se préparer.

  • L’utilisation d’un pluviomètre permettra de contrôler les besoins en arrosages.
  • L’installation d’une réserve d’eau en sortie de gouttières permettra de faire une économie d’eau potable.
  • L’aération des pergolas ,serres et châssis seront à surveiller particulièrement.
  • Des ombrières pourront calmer les ardeurs du soleil.
  • Les fortes chaleurs et l’humidité combinées sont facteurs de développement des maladies. Il faudra donc avoir une surveillance accrue                                                                                      

   -Les petits fruits              

  • Ce mois-ci, le framboisier attendra beaucoup de vous et demandera une attention toute particulière. Ses racines peu profondes ne lui permettent en effet pas d’aller puiser de l’eau dans le sous-sol lorsque le temps est trop sec. Par temps de grandes chaleurs, pensez à l’arroser abondamment et à le pailler. Débarrassez-le également des cannes ayant déjà donné du fruit.

    Bien que ne fructifiant que dans quelques mois, la vigne réclame déjà un entretien régulier. Dégagez notamment les jeunes grappes, et couvrez-les éventuellement d’une pochette pour éviter qu’ils ne se fassent harponnés par des oiseaux affamés.

-Le jardin d’ornement en juillet

Le jardin d’ornement est probablement la partie de votre jardin qui sera la plus éprouvée, les fleurs supportant mal la chaleur. Qui n’est jamais rentré de vacance, découvrant avec effroi un massif de plantes complètement desséchées ? Il faut donc aider vos fleurs à supporter la chaleur orageuse qui les étouffent au mois de juillet en arrosant régulièrement (il n’est pas nécessaire d’arroser tous les jours non plus).

  • Pour que l’eau pénètre bien,il faut  commencer  par nettoyer les massifs et par biner et sarcler le sol. Encore une fois, mieux vaut arroser le soir, mais aussi vérifier la météo pour être sûr qu’il ne pleuve pas le lendemain, les plantes ont certes soif, mais ce n’est pas une raison pour les noyer !!!!

  • Le moment est venu de tuteurer les dahlias et les glaïeuls pour les aider à ne pas courber sous la force des vents orageux de juillet. Il faut également palisser  les plantes grimpantes.

    ( Si vous partez en vacances, pensez à couper toutes les fleurs de vos rosiers et autres arbustes à fleurs pour bénéficier d’une nouvelle floraison au retour ).

    Pour de nombreuses plantes, le mois de juillet est le mois de la multiplication :

  • Bouture : hortensias
  • Division de touffes : primevères et iris
  • Récolte des graines : giroflées, lupins, ancolies et pavots
  • Récolte des bulbes du printemps
  • Enfin, il  faut semer la plupart des bisannuelles comme les digitales, les pensées, les myosotis, et les pavots qui seront à repiquer au mois de septembre.

  • Je commence par rabattre les vivaces de printemps définitivement défleuries et les vivaces susceptibles de refleurir une seconde fois.

  • Puis :

  • Je continue à diviser les touffes de vivaces âgées, notamment les iris âgés.
  • J'arrose les massifs, le soir de préférence, après avoir biné pour optimiser les arrosages.
  • Plus que jamais, je paille pour conserver la fraîcheur.
  • Je tuteure les vivaces hautes.
  • Je sème les bisannuelles pour le printemps prochain : campanules, giroflées, myosotis, roses trémières, etc.
  • Je repique en godets les bisannuelles semées en juin.
  • Je peux planter les bulbes d'automne.
  • Je peux aussi bouturer la lavande et les hortensias. On peut marcotter les œillets.....
  • Si vous voulez faire sécher la lavande pour des tisanes ou des sachets de senteur, récoltez-la juste avant que les fleurs ne soient totalement épanouies.
  • Si vous partez en vacances, supprimez toutes les fleurs des vivaces, rosiers et arbustes.
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le rosier Les Quatre Saisons® Rosier Meilland naturellement résistant aux maladies, aux parasites et à la pollution, sans traitements ni pesticides. Feuillage très robuste, avec de très grosses fleurs (jusqu’à 9 cm) riches en pétales (environ 100 pétales) résistantes à la pluie. Il peut s’utiliser en massif, en talus ou comme un magnifique couvre-sol. Le rosier Les Quatre Saisons® a été récompensé par le prestigieux A.D.R. allemand et la médaille d’or à Baden Baden.

Le rosier Les Quatre Saisons® Rosier Meilland naturellement résistant aux maladies, aux parasites et à la pollution, sans traitements ni pesticides. Feuillage très robuste, avec de très grosses fleurs (jusqu’à 9 cm) riches en pétales (environ 100 pétales) résistantes à la pluie. Il peut s’utiliser en massif, en talus ou comme un magnifique couvre-sol. Le rosier Les Quatre Saisons® a été récompensé par le prestigieux A.D.R. allemand et la médaille d’or à Baden Baden.

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Pavot en arbre Romneya coulteri  Vivace Taille adulte (H): 1.5m Période de floraison : juillet, août Plante touffue, vigoureuse, sous-ligneuse. Elle est cultivée pour ses grandes fleurs parfumées, blanches à étamines centrales dorées et saillantes, s'épanouissant à la fin de l'été. Feuilles argentées profondément découpées.  À propos de l'espèce Romneya coulteri Le pavot en arbre reste pour tous une plante capricieuse à réussir, trop souvent parce quon veut trop de bien. Il faut la planter dans un sol pauvre et sec, pas trop calcaire, un tas de cailloux sableux lui convient à merveille.

Pavot en arbre Romneya coulteri Vivace Taille adulte (H): 1.5m Période de floraison : juillet, août Plante touffue, vigoureuse, sous-ligneuse. Elle est cultivée pour ses grandes fleurs parfumées, blanches à étamines centrales dorées et saillantes, s'épanouissant à la fin de l'été. Feuilles argentées profondément découpées. À propos de l'espèce Romneya coulteri Le pavot en arbre reste pour tous une plante capricieuse à réussir, trop souvent parce quon veut trop de bien. Il faut la planter dans un sol pauvre et sec, pas trop calcaire, un tas de cailloux sableux lui convient à merveille.

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Caesalpinia gilliesii, oiseau de paradis La floraison de Caesalpinia gilliesii, petit arbuste exotique appelé communément Oiseau de paradis, offre un vrai spectacle tout en couleur durant les deux mois d'été. Heureusement pour nous, cette légumineuse audacieuse, originaire d'Amérique du Sud, est moins frileuse qu'elle n'y paraît ! Caesalpinia gilliesii : une floraison flamboyante ! Oiseau de paradis, Petit Flamboyant, Faux flamboyant, quels que soient les noms qu'on lui donne, ils évoquent tous la spectaculaire floraison or et sang de Caesalpinia gilliesii. Elle s'étale de juin à août. Des fleurs de couleur jaune, réunies en grappes coniques situées à l'extrémité des branches, s'échappent de longues étamines arquées de couleur rouge. Leur parfum n'est pas agréable, mais vous ne le sentirez que si vous y plongez votre nez dedans, et il n’incommode en rien les abeilles et les papillons qui aiment les butiner.

Caesalpinia gilliesii, oiseau de paradis La floraison de Caesalpinia gilliesii, petit arbuste exotique appelé communément Oiseau de paradis, offre un vrai spectacle tout en couleur durant les deux mois d'été. Heureusement pour nous, cette légumineuse audacieuse, originaire d'Amérique du Sud, est moins frileuse qu'elle n'y paraît ! Caesalpinia gilliesii : une floraison flamboyante ! Oiseau de paradis, Petit Flamboyant, Faux flamboyant, quels que soient les noms qu'on lui donne, ils évoquent tous la spectaculaire floraison or et sang de Caesalpinia gilliesii. Elle s'étale de juin à août. Des fleurs de couleur jaune, réunies en grappes coniques situées à l'extrémité des branches, s'échappent de longues étamines arquées de couleur rouge. Leur parfum n'est pas agréable, mais vous ne le sentirez que si vous y plongez votre nez dedans, et il n’incommode en rien les abeilles et les papillons qui aiment les butiner.

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
L'Hydrangea arborescens ‘Pink Annabelle’ ou ‘Invincibelle’ est une obtention récente d’hortensia de Virginie à fleurs roses, première variété arborescente de cette couleur, les précédentes étaient blanches. Très florifère, il décore le jardin de juin jusqu'aux premières gelées avec ses gros fleurons de 20 cm de diamètre.  Ce bel arbuste très rustique, au port arrondi atteint 1,50 m de haut adulte. Les tiges robustes soutiennent sans peine le poids des fleurs, même chargées de pluies. Il trouvera sa place dans des massifs ensoleillés et haies fleuries mais s'adapte parfaitement à la culture en pot ou en bac sur une terrasse. Ce sont aussi de jolies fleurs à couper pour confectionner des bouquets frais ou secs.

L'Hydrangea arborescens ‘Pink Annabelle’ ou ‘Invincibelle’ est une obtention récente d’hortensia de Virginie à fleurs roses, première variété arborescente de cette couleur, les précédentes étaient blanches. Très florifère, il décore le jardin de juin jusqu'aux premières gelées avec ses gros fleurons de 20 cm de diamètre. Ce bel arbuste très rustique, au port arrondi atteint 1,50 m de haut adulte. Les tiges robustes soutiennent sans peine le poids des fleurs, même chargées de pluies. Il trouvera sa place dans des massifs ensoleillés et haies fleuries mais s'adapte parfaitement à la culture en pot ou en bac sur une terrasse. Ce sont aussi de jolies fleurs à couper pour confectionner des bouquets frais ou secs.

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
L'Hemerocallis fulva Flore Pleno, qui porte comme un flambeau le nom d'Hémérocalle fauve, est une superbe plante vivace de culture facile, qui supportera la plupart de nos sols et de nos climats. Il s'agit d'une vigoureuse forme à fleurs doubles de l'espèce botanique, mais elle s'en distingue par la taille supérieure et la forte duplicature de ses fleurs flamboyantes, ainsi que par son feuillage plus large, rassemblé en éventail d'un beau vert légèrement bleuté. Le ballet visuel qu'elle reproduit année après année, devant un jardinier médusé, mérite bien quelques égards; on lui réservera donc un sol fertile et profond, ainsi que quelques arrosages en cas d'été sec. Robuste, elle sera l'une des rares à fleurir également à l'ombre une fois sa puissante souche installée.

L'Hemerocallis fulva Flore Pleno, qui porte comme un flambeau le nom d'Hémérocalle fauve, est une superbe plante vivace de culture facile, qui supportera la plupart de nos sols et de nos climats. Il s'agit d'une vigoureuse forme à fleurs doubles de l'espèce botanique, mais elle s'en distingue par la taille supérieure et la forte duplicature de ses fleurs flamboyantes, ainsi que par son feuillage plus large, rassemblé en éventail d'un beau vert légèrement bleuté. Le ballet visuel qu'elle reproduit année après année, devant un jardinier médusé, mérite bien quelques égards; on lui réservera donc un sol fertile et profond, ainsi que quelques arrosages en cas d'été sec. Robuste, elle sera l'une des rares à fleurir également à l'ombre une fois sa puissante souche installée.

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le Colocasia offre un feuillage luxuriant et spectaculaire, souvent dans de très belles teintes Il est parfait pour donner un style exotique aux jardins et terrasses C’est une plante robuste et vigoureuse, qui pousse rapidement ! Appréciant les terrains humides, il est idéal pour végétaliser les berges d’un bassin Il peut être planté en pot et cultivé en intérieur Bien qu’il s’agisse d’une plante tropicale, certaines variétés sont étonnamment rustiques, supportant jusqu’à – 15°C !

Le Colocasia offre un feuillage luxuriant et spectaculaire, souvent dans de très belles teintes Il est parfait pour donner un style exotique aux jardins et terrasses C’est une plante robuste et vigoureuse, qui pousse rapidement ! Appréciant les terrains humides, il est idéal pour végétaliser les berges d’un bassin Il peut être planté en pot et cultivé en intérieur Bien qu’il s’agisse d’une plante tropicale, certaines variétés sont étonnamment rustiques, supportant jusqu’à – 15°C !

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le platycodon, ou « campanule à grandes fleurs », est d’un entretien très facile et ne réclame aucun soin particulier. Elle peut de surcroît vivre de longues années, ce qui en fait la plante idéale pour les jardiniers débutants ou absents…

Le platycodon, ou « campanule à grandes fleurs », est d’un entretien très facile et ne réclame aucun soin particulier. Elle peut de surcroît vivre de longues années, ce qui en fait la plante idéale pour les jardiniers débutants ou absents…

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le Tetrapanax, également appelé plante à papier de riz pour l'espèce type Tetrapanax papyrifera, est une plante mi vivace - mi arbustive d'allure très exotique et rustique jusqu'à -15°C si l'on choisit parmi les sélections horticoles comme 'Steroidal Giant'. Elle appartient à la famille des Araliacées

Le Tetrapanax, également appelé plante à papier de riz pour l'espèce type Tetrapanax papyrifera, est une plante mi vivace - mi arbustive d'allure très exotique et rustique jusqu'à -15°C si l'on choisit parmi les sélections horticoles comme 'Steroidal Giant'. Elle appartient à la famille des Araliacées

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
En mettant des commentaires !!!!!

En mettant des commentaires !!!!!

Le Datisca cannabina, que l'on appelle parfois Chanvre vivace, est une plante rare, d'une beauté sans fard, une vivace monumentale faite pour les grands espaces et les zones naturelles. Elle forme en une saison une immense brassée de tiges et de feuillage ressemblant à s'y méprendre à celui du cannabis. Sa floraison estivale, faite de hautes inflorescences, évoque de longs et fins plumeaux de couleur blanc-verdâtre à jaune, auréolés d'un parfum discret. Fraîcheur, exubérance, originalité, c'est ce que propose cette plante insolite mais très rustique, amenant au jardin une touche à la fois exotique et très libre, en tout cas très personnelle. Elle se cultive au soleil, dans un sol riche, profond et frais.     Le Datisca cannabina est une plante vivace originaire de Crête, de Turquie, et répandue jusqu'à l'ouest de l'Himalaya, appartenant à la famille des Datiscacées. Sa souche extrêmement robuste devient ligneuse avec le temps, pouvant devenir énorme, jusqu'à  2 à  3 mètres de large. Sa croissance est si rapide qu'elle atteindra 2 à 3 m de hauteur pour 80 cm de largeur en l'espace de 1 ou deux ans. Sont port dressé au printemps s'évase après la floraison. Le feuillage, caduc, est composé de feuilles alternes, divisées en 7 à 9 folioles très allongées, aux bords dentés, prenant une teinte jaune en automne. Les minuscules fleurs vertes apparaissent en juillet, réunies en grappes étroites et pendantes, entourées de bractées qui donnent encore plus de finesse à l'ensemble. Les fleurs mâles et femelles sont séparées sur un même individu, mais il arrive parfois que certaines plantes soient totalement unisexuées. Cette floraison au parfum herbacé et vert est très mellifère. Lorsqu'ils se forment, les fruits sont de petites capsules déhiscentes à maturité,  disposés sur une longue grappe pendante et étroite. C'est à cette période que la plante se courbe et qu'elle adopte l'allure d'un grand bouquet de cannes à pêche.

Le Datisca cannabina, que l'on appelle parfois Chanvre vivace, est une plante rare, d'une beauté sans fard, une vivace monumentale faite pour les grands espaces et les zones naturelles. Elle forme en une saison une immense brassée de tiges et de feuillage ressemblant à s'y méprendre à celui du cannabis. Sa floraison estivale, faite de hautes inflorescences, évoque de longs et fins plumeaux de couleur blanc-verdâtre à jaune, auréolés d'un parfum discret. Fraîcheur, exubérance, originalité, c'est ce que propose cette plante insolite mais très rustique, amenant au jardin une touche à la fois exotique et très libre, en tout cas très personnelle. Elle se cultive au soleil, dans un sol riche, profond et frais. Le Datisca cannabina est une plante vivace originaire de Crête, de Turquie, et répandue jusqu'à l'ouest de l'Himalaya, appartenant à la famille des Datiscacées. Sa souche extrêmement robuste devient ligneuse avec le temps, pouvant devenir énorme, jusqu'à 2 à 3 mètres de large. Sa croissance est si rapide qu'elle atteindra 2 à 3 m de hauteur pour 80 cm de largeur en l'espace de 1 ou deux ans. Sont port dressé au printemps s'évase après la floraison. Le feuillage, caduc, est composé de feuilles alternes, divisées en 7 à 9 folioles très allongées, aux bords dentés, prenant une teinte jaune en automne. Les minuscules fleurs vertes apparaissent en juillet, réunies en grappes étroites et pendantes, entourées de bractées qui donnent encore plus de finesse à l'ensemble. Les fleurs mâles et femelles sont séparées sur un même individu, mais il arrive parfois que certaines plantes soient totalement unisexuées. Cette floraison au parfum herbacé et vert est très mellifère. Lorsqu'ils se forment, les fruits sont de petites capsules déhiscentes à maturité, disposés sur une longue grappe pendante et étroite. C'est à cette période que la plante se courbe et qu'elle adopte l'allure d'un grand bouquet de cannes à pêche.

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Indigotier Indigofera tinctoria  Sauter à la navigationSauter à la recherche Indigofera tinctoria Description de cette image, également commentée ci-après Indigotier Classification Règne	Plantae Sous-règne	Tracheobionta Division	Magnoliophyta Classe	Magnoliopsida Sous-classe	Rosidae Ordre	Fabales Famille	Fabaceae Sous-famille	Faboideae Tribu	Indigofereae Genre	Indigofera Nom binominal  Indigofera tinctoria L., 1753 Classification phylogénétique  Classification phylogénétique Ordre	Fabales Famille	Fabaceae L'indigotier, indigo des teinturiers ou indigo des Indes (Indigofera tinctoria), est un arbuste des régions chaudes de la famille des Fabacées dont les feuilles sont utilisées pour la préparation de la teinture d'indigo.  La culture de l'indigotier s'est répandue dans les régions tropicales et tempérées de l'Asie, de l'Amérique et de l'Afrique. Son habitat originel reste cependant incertain, tant sa culture est ancienne car voilà plus de quatre mille ans que la plante est exploitée en Inde, au Proche-Orient et en Égypte.  Pour répondre à la demande croissante de teinture indigo de leur industrie textile en plein développement, les Européens entreprirent la culture d'indigo à grande échelle dans leurs colonies du Nouveau Monde et d'Asie (Inde, Java). L'indigo, originaire d'Orient, traversa ainsi l'Atlantique, ruina au passage la culture du pastel en Europe, puis dans un mouvement de balancier, retourna en Asie, avant de disparaître avec l'arrivée des teintures synthétiques.

Indigotier Indigofera tinctoria Sauter à la navigationSauter à la recherche Indigofera tinctoria Description de cette image, également commentée ci-après Indigotier Classification Règne Plantae Sous-règne Tracheobionta Division Magnoliophyta Classe Magnoliopsida Sous-classe Rosidae Ordre Fabales Famille Fabaceae Sous-famille Faboideae Tribu Indigofereae Genre Indigofera Nom binominal Indigofera tinctoria L., 1753 Classification phylogénétique Classification phylogénétique Ordre Fabales Famille Fabaceae L'indigotier, indigo des teinturiers ou indigo des Indes (Indigofera tinctoria), est un arbuste des régions chaudes de la famille des Fabacées dont les feuilles sont utilisées pour la préparation de la teinture d'indigo. La culture de l'indigotier s'est répandue dans les régions tropicales et tempérées de l'Asie, de l'Amérique et de l'Afrique. Son habitat originel reste cependant incertain, tant sa culture est ancienne car voilà plus de quatre mille ans que la plante est exploitée en Inde, au Proche-Orient et en Égypte. Pour répondre à la demande croissante de teinture indigo de leur industrie textile en plein développement, les Européens entreprirent la culture d'indigo à grande échelle dans leurs colonies du Nouveau Monde et d'Asie (Inde, Java). L'indigo, originaire d'Orient, traversa ainsi l'Atlantique, ruina au passage la culture du pastel en Europe, puis dans un mouvement de balancier, retourna en Asie, avant de disparaître avec l'arrivée des teintures synthétiques.

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019

L'amitié est un jardin de fleurs qui mérite ainsi d'être entretenu, arrosé, arrangé, enrichi par des nouvelles plantes, et parfois aussi, d'avoir une main habile pour se débarrasser des vielles branches qui n'égayent plus les coeurs comme jadis !

Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019
Le jardin Le Clos fleuri en juillet .....2019

Publié dans au fil du temps...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article