L'hiver .....

Publié le par Le jardin du Clos fleuri de Claudette

L'hiver .....

~~Hivernage : quelles plantes rentrer ?

Où les mettre ? Les plantes qui supportent des températures avoisinant les – 5 à – 10 °C (abélia, camélia, oranger du Mexique, eucalyptus, agapanthe, arbousier, ciste, …) peuvent passer l’hiver à l’extérieur.

Mais les plantes non rustiques, d’origine méditerranéenne ou tropicale (aéoniums, agrumes, oliviers, bougainvillées, lantanas, plumbagos, verveines citronnelles, …), ne résistent pas à des températures inférieures à 0 °C.

Le voile d’hivernage n’assure pas une protection suffisante pour ces dernières lors de grands froids.

De même, il est conseiller de rentrer vos plantes cultivées en pot à la veille des premières gelées: dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre.

Il faudra donc les hiverner (les mettre hors gel) et les placer dans des locaux lumineux et assez frais (entre 0 à 10 °C si possible, 16°C maximum) : serre, véranda, garage, cave, cellier ou tout autre endroit aéré et hors gel.

Une source de lumière est indispensable aux plantes qui gardent leurs feuilles : le local devra donc être équipé d’une fenêtre ou d’une lucarne.

Les autres plantes (pelargoniums, daturas, fuchsias, lauriers roses par exemple) peuvent être stockées à la quasi obscurité (cave).

Si vos plantes en pot passent l’été dehors, rentrez vos plantes à une période où l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur n’est pas trop important, cela leur évitera un « choc thermique »…

Si vous ne disposez pas de place ou que certains pots volumineux ne peuvent pas être déplacés, recouvrez-les de plusieurs couches de voile d’hivernage et glissez sous les pots des plaques de polystyrène ou une planche de bois : les sols des balcons et terrasses, en béton brut ou recouvert de carrelage ou de dalles, s’avèrent excessivement froid.

L'hiver .....

Image du Blog images-in.centerblog.net

Image du Blog images-in.centerblog.net

~~Il a neigé

Il a neigé dans l'aube rose

Si doucement neigé,

Que le chaton croit rêver.

C'est à peine s'il ose Marcher.

Il a neigé dans l'aube rose

Si doucement neigé,

Que les choses Semblent avoir changé.

Et le chaton noir n'ose

S'aventurer dans le verger,

Se sentant soudain étranger

À cette blancheur où se posent,

Comme pour le narguer,

Des moineaux effrontés.

Maurice Carême

Image du Blog images-in.centerblog.net

Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur ; elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries.

Éphémère efficacité du chagrin
Marcel Proust

Image du Blog images-in.centerblog.net

Publié dans à propos

Commenter cet article