Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

Après mon petit quatre heures ,je viens vous parler de mon  jardin ,que j'ai chouchouté tout l'après midi .....

 

Comme chaque mois maintenant ,je viens donner des nouvelles de mon petit paradis à Chabeuil dans la Drôme .....

En ce moment ,mi février il fait très bon ,on en profites pour jardiner et faire une beauté au  jardin .

Mais les nuits sont encore très fraîches  -2° et ce n'est pas encore le moment d'ôter les protections ,ni de sortir les plantes de la véranda ......

Au mois de février de nombreuses tailles sont à effectuer.

Je taille les grimpantes, la glycine et les clématites d’été.

Pour les clématites à floraison printanière et automnale, je ne taille que les tiges desséchées.

Je taille aussi les arbustes à floraison estivale tels que l’hibiscus.

Je n'ai pas oublié qu'il faut tailler les arbres au jardin d’ornement, pour ça mon mari me donne un coup de main ......

Jeudi on a refait une forme à notre  olivier de notre anniversaire de mariage ,c'est maintenant un bel arbre de quarante deux ans !

Je finis de tailler les hydrangéas en prenant bien soin d’aérer l’intérieur.

  Je  taille également les rosiers en ce moment .....

Mon mari élague mes  arbres,un peu trop hauts  c’est d’ailleurs le dernier moment pour le faire, par exemple, mon cyprès bleu ......  

Je taille aussi les arbustes à floraison estivale tels que les lauriers roses, les lilas ou encore les symphorines qui prennent de l'ampleur .

Attention ne taillez pas les arbustes à floraison printanière vous risquerez de supprimer les bourgeons des futures fleurs et la floraison ne pourra se faire (le forsythia par exemple !)

Hier j'ai nettoyé les plantes vivaces telles que les asters, chrysanthème , fuchsias  sauges en prenant soin de couper la partie aérienne des vivaces qui a séché.

En fin de mois, je taillerais toutes les branches des cornouillers aux rameaux colorés et aussi mon saule crevette et mon saule "Marsault " offert par ma fille pour un de mes anniversaires (je ne me souviens plus lequel !!!!!!!) wink il est sans feuilles actuellement car c'est un caduc .....

 

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

Mon  sarcococca  en fleur est très parfumé en ce moment .....

Sarcococca

 

Le sarcococca est un arbuste au beau feuillage vert persistant qui offre un parfum délicieux en hiver. Il aime être exposé à l’ombre, là où peu de plantes fleurissent. Il se plaira aussi en pot et demande peu d’entretien.

Le genre Sarcococca comprend 10 espèces originaires d'Asie.

Leur caractéristique commune est le feuillage persistant vert

foncé brillant un peu comme le buis .

Sa floraison hivernale très parfumée en fait toute son originalité, des fruits rouge violacé suivront dans l'été.

Le sarcococca aime l'ombre et permet ainsi une utilisation judicieuse aux abords de la maison pour profiter de son parfum. Il pourra être associé à des plantes de terre de bruyère mais aussi à des végétaux au feuillage plus coloré pour contraster avec ses feuilles sombres.

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

 ROHDEA JAPONICA  au jardin Le Clos fleuri ....

ROHDEA JAPONICA 

 

ROHDEA JAPONICA 

Les Rohdea sont des plantes vivaces à feuilles longues, persistantes et coriaces, un peu à la manière des Aspidistra, Tupistra et Campylandra. On les utilisera d'ailleurs de la même manière. Leurs fleurs sont groupées sous forme de cônes blanchâtres à la base de la plante qui sont noyés dans le feuillage et sont donc peu visibles. C'est surtout pour leur feuillage qu'on les utilisera. Ils ont l'avantage de faire des touffes bien denses toute l'année et ils ne craignent pas l'ombre dense. Leur croissance est lente mais la culture est facile dans toute bonne terre de jardin même un peu lourde. Une fois installées, ce sont des plantes qui supportent bien le sec. Elles ne demandent pas d'entretien. Associez les Rohdea a des plantes à feuillage et port plus léger comme des Thalictrum ou des fougères par exemple.

Rohdea japonica atteint 30/40 cm de haut environ et plus de large avec les années. Souvent donnée pour résister à -10°C, elle se montre bien plus rustique et ne craint pas jusqu'à -18°C au moins

 

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

EUPHORBIA characias 'Tasmanian Tiger' devant mon yucca et mon érytrine recouverte de paille de lin en hiver .....

EUPHORBIA characias 'Tasmanian Tiger'

 

Informations botaniques

Nom botanique : EUPHORBIA characias 'Tasmanian Tiger'
Nom(s) vernaculaire(s) : Euphorbe
Famille : EUPHORBIACEAE

Description de EUPHORBIA characias 'Tasmanian Tiger'

Les euphorbes sont des plantes cosmopolites, rustiques et de culture facile, elles offrent une grande diversité de feuillages. Les fleurs sont presque invisibles, elles sont entourées de larges bractées jaune verdâtre, rouges, pourpres, brunes, très décoratives. Elles poussent dans des milieux très variés. Le latex qui s'écoule de ces plantes est toxique et irritant.

Buisson compact aux feuilles étroites, vert glauque, largement bordées blanc crème. Panachure stable. Grandes inflorescences cylindriques de fleurs vertes avec des bractées éclaboussées de crème.

Entretien de EUPHORBIA characias 'Tasmanian Tiger'

Couper les inflorescences fanées en réduisant les tiges. Les nouvelles pousses seront plus colorées et fleuriront l'année suivante.

 

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

 Mon Jasminum Nudiflorum  en fleur actuellement ......

Jasminum Nudiflorum 

 

Taille adulte (H x L): 3m x 3m
Période de floraison : janvier, février, décembre
Utilisation : Plante grimpante

Le jasmin d'hiver dont le nom scientifique est 'Jasminum nudiflorum' est un jasmin rustique ( mimn -15°)en climat tempéré dont la particularité est de produire ses nombreuses fleurs jaune vif en plein hiver alors qu'il n'a pas de feuilles. Appelé aussi jasmin à fleurs nues, le Jasminum Nudiflorum est un arbuste sarmenteux originaire de Chine qui est attaché à la famille des Oléacées. Ce type de jasmin est cultivé comme plante d'ornement, pour sa floraison hivernale.

 

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

 Mon petit Daphne odora

Daphne odora
En hiver, à l'heure où les floraisons sont rares, le surprenant Daphné vient enchanter le jardin, exhalant son délicieux parfum. Un arbuste plein de charme à découvrir sans tarder !

Daphné : des fleurs parfumées en plein hiver

Un parfum étonnant

Par quel étrange caprice de la nature les floraisons d'hiver sont-elles parmi les plus parfumées ? Avec les daphnés, ou bois-gentil, le monde végétal nous offre un de ses parfums les plus extraordinaires. Exotique, puissant, très fleuri avec des notes d’œillet, de jasmin et de jacinthe rehaussées d’une pointe épicée de girofle, il embaume à plusieurs mètres ! Pour profiter au mieux de cette fragrance d'exception, plantez un pied de daphné juste à côté de votre porte principale. Daphne odora est le plus parfumé de tous les daphnés.

 

Floraison de charme

Outre son parfum, le daphné nous offre aussi une ravissante floraison, générosité rare à cette époque de l'année. Ses fleurs très nuancées du blanc au rose et pourpre s’épanouissent en très grand nombre durant de longues semaines. Elles sont suivies d'une profusion de petites baies très colorées qui en prolongent l'attrait. En dépit de toutes ces qualités, le Daphné n'est pas encore très connu. L’accueillir dans son jardin, c’est l’assurance d’étonner les amis et de se procurer beaucoup de plaisir.

 

 

Parfum de bienvenue

Le meilleur emplacement est sans conteste juste à l’entrée de la maison. Plantez-en trois pieds devant votre porte principale ou à tout autre endroit de passage pour ne pas manquer ses effluves enchanteurs, lorsque l’arbuste est en fleurs. Accompagnez-les de bruyères, bulbes à floraison précoce (aconit d’hiver, narcisses et crocus botaniques). Associés à des plantes couvre-sol peu envahissantes comme les Pachysandra terminalis, ils bénéficieront d'une bonne protection contre la sécheresse.

Plus original, vous pouvez aussi créer une haie basse parfumée, mais il faudra accepter leur forme naturelle, car ils ne supportent pas bien par les tailles répétées (lire aussi : Haie fleurie : des arbustes pour chaque saison).

 

Les variétés à port étalé font d’excellentes plantes de rocaille.

Coupez quelques tiges fleuries pour parfumer votre intérieur. Mais contentez-vous de petites touches subtilement disséminées, le parfum est vraiment puissant.

Mi-ombre raffinée

Les daphnés sont parfaits pour les jardins exposés au nord, nord-est. Les variétés à feuillage panaché apporteront une touche de lumière dans les massifs à l'ombre. Créez une scène tout en raffinement avec quelques azalées, un petit érable du Japon, astilbes et fougères.

 

Les formes très compactes comme Daphne alpina, Daphne arbuscula, Daphne jasminea, Daphne petrea, etc. sont recommandées pour la culture en pot. Prévoyez impérativement un substrat très drainant car les daphnés ne supportent pas l'humidité stagnante : un mélange sable-terre et 5 cm de drainage au fond du récipient ne seront pas excessifs.

Attention !

Tous les daphnés sont très fortement toxiques à l'ingestion, réservez leur culture aux jardins qui ne sont pas fréquentés par de jeunes enfants. Le contact de la sève sur la peau peut entraîner des réactions allergiques, portez des gants lorsque vous coupez des daphnés.

 

Conseils de culture du daphné

Il aime

Que ses racines soient maintenues au frais durant l’été. Un paillage peut y contribuer efficacement, de même que des arrosages réguliers dès que la température ambiante dépasse les 25°C.

Il craint

L’humidité stagnante, les terres lourdes, compactes, asphyxiantes, les trop fortes chaleurs et le soleil violent.

 

Plantation

En automne dans les régions côtières aux hivers doux. Au printemps dans le reste du pays. Il faut préférer les petits plants en conteneurs ou en pot, car les daphnés n’aiment pas être transplantés et ont du mal à s’installer. Ne pas casser la motte au moment de la mise en place. Enterrez de 2 à 3 cm le bourrelet de greffe des daphnés greffés afin qu’il s’affranchisse et permette l’émission de rejets, ce qui donnera une plante plus touffue.

Sol

Plutôt neutre ou légèrement acide et riche en humus, pas trop fertile, très bien drainé.

Exposition

Soleil léger ou à mi-ombre. Un endroit protégé des gelées printanières est idéal.

 

Climat

Doux et humide, celui de la Bretagne est idéal.

Taille

De croissance assez lente, le Daphne est un arbuste peu encombrant, qui convient bien aux petits jardins. Hormis la suppression des rameaux morts ou abîmés, il ne nécessite aucune taille. Une coupe trop forte peut même provoquer la mort brutale du rameau, voire de la plante tout entière.

Soins particuliers

Lorsque la plante se plaît bien, peu de soins sont nécessaires. Paillez avec du compost à demi décomposé ou des coques de cacao pour maintenir les racines au frais durant les chaleurs estivales.

Ennemis et maladies

Les daphnés présentent la curieuse particularité de souffrir d’apoplexie d’une manière totalement soudaine. Une branche, une partie de l’arbuste ou même la plante entière meurt brutalement.

Rusticité

 Daphne odora  résiste à –15 °C dans les sols bien drainés et en situation protégée des vents forts. La forme panachée tient jusqu’à –10 °C.

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Pensez à donner à manger et à boire aux petits oiseaux !

Pensez à donner à manger et à boire aux petits oiseaux !

 Le Viburnum Bodnantense Dawn Des boutons très prometteurs en ce moment dans mon jardin ...

Viburnum Bodnantense Dawn

 

Le Viburnum Bodnantense Dawn, comme toutes les Viornes de Bodnantchoisit les jours les plus courts de l'hiver pour offrir au jardinier sa floraison au parfum d'héliotrope. A la faveur des périodes de redoux, les rameaux nus et sombres de cette viorne d'hiver produisent des bouquets de fleurs d'un rose vif en boutons, s'ouvrant en blanc moucheté de rose pâle, toutes ces nuances composant un ravissant camaïeu. L'autre atout de ce grand arbuste est son beau feuillage bronze au printemps, se faisant vert et plus discret en été avant d'arborer de somptueuses couleurs automnales. Magnifique et sans exigences particulières, cette plante est facile à réussir dans la plupart de nos régions pour peu que l'on soigne la plantation. Installez-la près d'une terrasse ou d'un passage pour profiter de son parfum.

 

Issu d'un croisement réalisé en Angleterre en 1935, entre le Viburnum plicatum Grandiflorum et de Viburnum farreri (fragrans), la viorne bodnantense est un arbuste caduc rustique, caractérisé par une floraison hivernale brillante et remarquablement parfumée. Son premier parent, chinois, à floraison printanière blanche, lui a légué des inflorescences de belle taille, tandis que le second, auquel il ressemble beaucoup, est responsable de sa floraison hivernale merveilleusement parfumée et de sa bonne tolérance au calcaire. Toutes ces plantes appartiennent maintenant à la famille des Adoxacées (anciennement celle des Caprifoliacées)

Le cultivar 'Dawn' s'en distingue par des fleurs plus grandes et d'un rose plus affirmé, il ressemble beaucoup à 'Charles Lamont', avec des fleurs un peu moins colorées et une floraison un peu moins longue. Son port est dressé, ouvert, parfois jugé un peu raide, et sa croissance est moyennement rapide. A maturité, l'arbuste atteindra tout de même environ 2.50 m de hauteur pour 2 m d'envergure. La floraison se positionne, de décembre à février, en dehors des périodes de fortes gelées, en partie terminale mais aussi à l'aisselle des bourgeons, sur le bois nu de couleur brun-rouge foncé. Les inflorescences de 7 à 10 cm sont composées de fleurs tubulaires extrêmement parfumées, aux notes vanillées, dont le coloris rose sera encore plus marqué en fin d'hiver Le feuillage de la Viorne de Bodnant présente la particularité d’être cuivré-bronzé au débourrement, virant progressivement au vert foncé avec des nervures bien marquées, puis au rouge-pourpre en automne. Il s’agit d’un feuillage caduc, apparaissant au printemps et disparaissant en hiver, composé de feuilles entières de 4 à 8 cm de long.

 

Facile à vivre comme tous les viburnums, on installe cette variété 'Dawn' en massifs, haies libres ou fleuries ou bien en isolé, de préférence non loin de la maison ou d'un cheminement pour profiter à chaque passage du parfum et de la beauté des fleurs en plein hiver. Pour l'accompagner, placez quelques bulbes de jacinthes d'Orient ou d'Aconit d'hiver à son pied, à ses côtés un Sarcococca, un Garrya elliptica ou encore un hamamelis (en sol peu calcaire). Contrairement aux idées reçues, le Viburnum bodnantense s'adapte à de nombreux climats, pour peu qu'il dispose d'un sol suffisamment profond pour y puiser quelque fraîcheur en cas d'été sec. Des conditions de culture moins favorables entraîneront un développement moins spectaculaire, mais le parfum des fleurs, quant à lui, ne s'éteint jamais, bien au contraire. Coupez les fleurs pour en faire de beaux bouquets. Les viornes sont des arbustes sans soucis qui s'intègrent bien dans des haies libres; en mélangeant les différentes espèces ou en les mariant à d'autres arbustes à fleurs, vous constituerez un jardin attachant, évolutif tout au long de l'année.

 

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

 Helleborus orientalis ‘Double en fleur en ce moment dans mon jardin .....

Helleborus orientalis ‘Double
Helleborus orientalis ‘Double

 

Helleborus orientalis, la rose de carême, est une plante vivace de la famille de renonculacées, originaire d’Europe. C’est l’hellébore la plus cultivée actuellement dans les jardins, car outre sa grande et longue floraison de fin d’hiver qui annonce le printemps, sa croissance est relativement rapide. Elle peut former en quelques années de jolies bordures ou massifs. Elle est de plus grand développement que la rose de Noël, Helleborus niger, sa floraison est plus tardive et sa culture est plus aisée.

Description de la rose de carême

Helleborus orientalis est une hellébore de grand développement, atteignant jusque 80 cm de hauteur pour 150 c m d’étalement. Sa belle masse de feuilles coriaces, vert foncées forme une masse arrondie. Des rhizomes épais et souterrains produisent de grandes feuilles palmées, divisées et dentelées, de 20 à 40 cm de diamètre et porté par un fort pétiole. Ces feuilles sont persistantes, et décoratives toute l’année sauf si elles subissent un hiver trop dur sans couverture neigeuse.

Les tiges florales émergent du centre de la plante. Bien ramifiées, elles fleurissent au-dessus du feuillage, par groupe de 1 à 4 grosses fleurs en forme de coupe, aux pétales épais, s’inclinant plus ou moins vers le sol. Les fleurs sont de couleur extrêmement variable et durent de 5 à 8 semaines pendant lesquelles la teinte de la fleur évolue. La forme naturelle est blanche à rose, au cœur souvent moucheté de pourpre, et présente une couronne centrale d’étamines importante.

De nombreux cultivars ont vu le jour, apportant de la diversité dans les couleurs et la forme :

  • Helleborus orientalis ‘Double Ellen’ et ‘Double Queen’ sont des formes montrant une fleur double aux nombreux pétales bien développés. elles existent en plusieurs couleurs, de blanc pur à rose foncé. Helleborus orientalis ‘Tutu’ montre un cœur d’étamines pétaloïdes serrés et ondulés.

  • Culture de la rose de carême

    Helleborus orientalis et ses hybrides sont certainement les hellébores les plus faciles à cultiver. On les installe à l’ombre ou à mi-ombre, dans une terre de préférence riche, ce qui implique d’apporter lors de la plantation du compostbien décomposé. Elle est plus résistante au manque d’eau que la rose de noël et trouve donc sa place dans tous les jardins. Pour bien profiter de son beau feuillage toute l’année, on la placera en zone protégée des vents glacés. La plante se développe en quelques années, et résiste aux limaces et pucerons.

    Entretien :

  • Les feuilles anciennes abîmées sont enlevées juste avant la floraison, ce qui met celle-ci encore davantage en valeur.

  • la plante donne de plus beau résultat lorsqu’elle est bien amendée. On peut la nourrir au printemps avec un peu d’engrais et à l’automne avec du terreau déposé en surface.

  • La rose de carême se ressème parfois spontanément, mais pour conserver les variétés hybrides, le mieux est de la diviser, d’autant que sa croissance est vigoureuse. La division peut se pratiquer au printemps après la floraison.

    Comment multiplier l’hellebore orientalis ?

  • La rose de carême se ressème parfois spontanément, mais pour conserver les variétés hybrides, le mieux est de la diviser, d’autant que sa croissance est vigoureuse. La division peut se pratiquer au printemps après la floraison.

 

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

 Mon Chimonanthus praecox  fleurit en ce moment ....

Chimonanthus praecox

 

Une floraison hivernale pour égayer le jardin endormi


Son feuillage est caduc, et les feuilles vertes et elliptiques prennent une belle teinte jaune en automne

 Le chimonanthe précoce est rustique (jusqu'à -23°C)

Le chimonanthe odorant, ou chimonanthe précoce (Chimonanthus praecox) est un arbuste de 3 à 4 mètres de haut, au port ramifié et érigé, et à la silhouette arrondie.

Il est originaire de Chine, où on le rencontre dans les forêts d'altitude (500 à 1000m). Son principal intérêt est sa floraison hivernale et parfumée : ses petites fleurs jaunes s'épanouissent durant les mois d'hiver et dégagent un agréable parfum de miel.

 

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

“Février trop doux, Printemps en courroux.”

Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019
Mon jardin Le Clos fleuri en février 2019

Publié dans au fil du temps...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie Jo Grand 16/02/2019 20:12

Oulala qu’elles belles suggestions odorantes Demain matin je vais aller faire un tour à la jardinerie.Je découvre des espèces que je ne connais et que tu nous donnes envie de planter.J ai particulièrement apprécié ce qui se plante à l ombre vu que mon jardin est occupé par un cèdre qui occupe de plus en plus le terrain. Merci encore chère Claudette .Mercredi j irai en Ardèche je te demande de le dire à Jacques.

Claudette 16/02/2019 20:24

Coucou Marie Jo ,oui en hiver il y a plein de belles fleurs parfumées et ça embaume le jardin ! En effet il y a beaucoup d'ombre qui vont bien se plaire chez toi ! Nous aussi ,normalement on fait la petite en Ardèche ,c'est ce que Jacques m'a dit à moins qu'ils mettent une sortie raquettes pas trop dure en plus .....Gros bisous Marie Jo ,bonne et douce soirée et à mercredi ! Viens voir mon jardin quand tu veux ,ta grimpante à pris ,elle commence à être belle !