Les jardins de Cadiot

Publié le par Le jardin du Clos fleuri de Claudette

DSC02762
DSC06371DSC06370DSC06368DSC06367DSC06366DSC06365DSC06364DSC06363DSC06360DSC06359DSC06358DSC06356DSC06354DSC06353DSC06351DSC06350DSC02786DSC02781DSC02777DSC02774DSC02773DSC02771DSC02770DSC02769    DSC02768DSC02764DSC02758 Et voici notre 3e et dernier jour dans la Dordogne avec la découverte d'un magnifique endroit:Les jardins de  Cadiot que nous a présenté  Anne-Marie Decottignies
  Expression d'une inspiration personnelle, cachés au plus profond d'une forêt de chênes verts entre Lot et Dordogne dans le Perigord noir  ces jardins dégagentune intimité et une sérénité inattendue.
Ils montrent un lien très fort entre nature sauvage et activité humaine. Chargés de romantisme avec leurs fontaines en pierre et leurs tonnelles de rosiers exubérants, ils sont néanmoins ancrés dans la modernité ; Des sculptures contemporaines au détour
d'un chemin attestent de cet élan créatif.
Ces jardins étalés sur deux hectares sont animés de floraisons continuelles. La diversité botanique y est grande et le souci del'esthétique y est permanent.
    Il y a bien longtemps, avant le seizième siècle, Cadiot était un village prospère, avec ses terrasses dominant la Dordogne. De tout ceci, rien ne subsiste, hormis les terrasses que nous avons ressuscitées en jardins. Nous avons découvert la magie et le mystère de ce lieu dans les années 80, et comme des générations d'hommes et de femmes qui avaient apporté la terre arable, nous avons continué avec les mêmes gestes la restauration de ce site.

Quelque 30 ans, c'est le temps qu'il a fallu à Anne-Marie et Bernard Decottignies pour transformer ce qui n'était que roches, sable et mauvaises herbes. Grâce à son talent de coloriste, Anne-Marie a su harmoniser les couleurs pour les faire évoluer, de sorte que Cadiot n'est jamais le même au visiteur qui revient... Bernard, plus rigoureux a, quant à lui, organisé les structures et les a associées à des sculptures originales.

  • Le Potager à l’entrée du jardin est une introduction joyeuse au jardin. On y parle cuisine et recettes dès l’entrée, on pose des questions, on découvre des légumes méconnus...
  • Le Verger Cloître végétal semble tout droit sorti d’un jardin de monastère et paraît être là depuis la nuit des temps...
  • La Pivoineraie : Un théâtre clos en treillage à maille carrée, voici l’écrin en forme d’éventail qui accueille 8O variétés de ces belles asiatiques...
  • Le Labyrinthe de Charmes changeant en toute saison, taillé tout en douceur, fait la liaison entre le théâtre classique des pivoines et la roseraie sauvage...
  • La Roseraie sauvage, spectacle assuré en mai et juin par la volupté des parfums et l’abondance des couleurs...
  • Le Jardin de Poésie, des extraits de poèmes inscrits sur des fragments de poteries cassées vous seront donnés à lire dès que vous aurez franchi ces portes un peu étranges...
  • Le Jardin Anglais, nous voilà dans un jardin lumineux ouvert sur des perspectives bien pensées...
  • Le Jardin Sauvage, c’est un sous-bois aux allures de paradis perdu, que la main de l’homme n’aurait pas façonné...
  • La Chambre du Sphinx, le mystère ambiant tient peut-être à l’occupante de ce lieu...
  • Le Jardin Toscan, clos de murs de pierres sèches, propice à garder les parfums et exposé au plein soleil, c’est le jardin méditerranéen par excellence...
  • Les Patios, d'un chaos de ruines d’anciennes granges ont émergé trois cours intérieures intimistes et fraîches. Chacune a sa fontaine, son décor, ses plantes, sa couleur...
  • Expositions, parce que La sculpture et l’Art au jardin sont indissociables à Cadiot...
Le Jardin est un art, chaque jardin est un tableau , un univers dont nous sommes le visiteur privilégié. Les jardins de Cadiot, à Carlux, se composent de 10 jardins par thème de couleur, sur deux hectares. Trois terrasses de 300 mètres de long accueillent plus de 1500 variétés en floraison continuelle , dont les collections de roses anciennes , graminées,hydrangeas, hémérocalles, sauges, monardes , pavots d’orient, pivoines, érables du japon etc… Des sculptures jalonnent ce parcours et en font un site culturel unique.
 Lors de mon passage de magnifiques statues du Zimbabwe étaient à l'honneur.
Une statue me plaisait beaucoup !Kissss (le baiser)vraiment trés belle mais largement au dessus de mes moyens Hélas !

Il y a bien longtemps, avant le seizième siècle, Cadiot était un village prospère, avec ses terrasses dominant la Dordogne, De tout ceci, rien ne subsiste, hormis les terrasses qui ont été ressucitées en jardins. Les créateurs ont découvert la magie et le mystère de ce lieu, dans les années 80, et comme des générations d’hommes et de femmes qui avaient apporté la terre arable, ils ont continué avec les mêmes gestes la restauration de ce site
DSC02759

Publié dans Sorties jardins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article