Mon jardin Le Clos fleuri en février 2017

Publié le par Le jardin Le Clos fleuri de Claudette

 Continuez de nourrir les oiseaux : ils resteront ainsi fidèles à votre jardin Infatigables animateurs et compagnons du jardinier en toute saison, les oiseaux ont besoin d’aide pour rester en forme quand vient la mauvaise saison, la nourriture se faisant plus rare lorsque le froid apparaît !

Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017
Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017
Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017
Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017

Voici, point par point, ce que vous pouvez faire en février; la pelouse, les fleurs et les arbres et arbustes.

Voici quelques astuces suer ce qu’il vous est possible de faire dans votre jardin d’ornement pendant tout le mois de février. L’hiver n’est pas encore parti mais certaines actions ne requièrent de saison particulière pour être traitées.

Malgré le froid toujours présent, les journées rallongent de minutes supplémentaires quotidiennes.

Février annonce la fin proche de l'hiver, et le jardin va bientôt renaître. Dans certaines régions, le thermomètre peut afficher -10 à -15°C !

C'est le mois du « tout ou rien » : il peut faire très bon ou au contraire neiger encore.

Alors pas d'affolement…

 Continuez de nourrir les oiseaux : ils resteront ainsi fidèles à votre jardin Infatigables animateurs et compagnons du jardinier en toute saison, les oiseaux ont besoin d’aide pour rester en forme quand vient la mauvaise saison, la nourriture se faisant plus rare lorsque le froid apparaît !


- Comme au mois de janvier, les conditions climatiques imposent le rythme de travail… Selon que les jours sont cléments ou gelés, adonnez-vous aux travaux d'entretien ou aux travaux de création.
- Finissez le nettoyage complet du jardin : dernières feuilles, déchets…
- Vérifiez à nouveau les protections hivernales, surtout en cas de grand vent.
- Arrosez les végétaux à feuillage persistant, au jardin comme pour les plantes en pot sur la terrasse.
- Grattez la surface de la terre pour commencer à l'aérer.
- Pour les arbustes, les conifères, les arbres fruitiers : griffez la surface du sol sur 4 à 5 cm, épandez une dose de fumier, et re-griffez ensuite pour mélanger ce fumier à la terre.
- Entretenez les rosiers en les traitant avec de la bouillie bordelaise (après l'hiver) et taillez-les.
- Traitez les arbres aussi aux huiles blanches de colza en plus de la chaux, en complément.
- Taillez les clématites : c'est le bon moment ! De nombreux jardiniers n'osent pas couper la clématite : appliquez la « règle des trois tiers des branches » qui consiste à couper 1/3 des branches à ras (les plus vieilles), 1/3 aux deux tiers, et 1/3 au tiers.
- Troquez le motoculteur pour la grelinette – même si la tâche est bien sûr un peu plus longue et fastidieuse. La grelinette ne déstructure pas le sol, ne détruit pas les vers et ne fait pas remonter les bactéries.
- Hors gel, vous pouvez poursuivre la plantation des haies à feuillage caduc.
- Aérez la pelouse et procédez à la première tonte si elle a poussé (dans le sud).
- Et surtout, prenez le temps d'admirer la végétation et les premiers bourgeons qui commencent à poindre… moment magique où la vie revient au jardin !
- Dans le nord, guettez les premiers perce-neige en fin de mois… et les camélias !

Vos Fleurs

Tout d’abord, nettoyez vos massifs. Ensuite, apportez-y un peu d’engrais ou de compost.

Vous pouvez aussi enlevez les parties mortes et sèches de vos vivaces et les ajouter à votre compost. ATTENTION; Assurez-vous que ces déchets ne soient pas malades avant de les ajouter au compost.

Pour finir il est temps de commencer à nettoyer vos caisses à semis ainsi que vos outils de jardinage qui vont bientôt se remettre à travailler avec les saisons prochaines.

Petit conseil du mois; Si vous avez des plantes vivaces à floraison estivale, divisez les, elle pourront ainsi reprendre avant que les chaleurs ne se fassent trop fortes.

Vos Arbres et Arbustes

Il est temps de planter ! Si vous avez passé la période de gel vous pouvez planter bouleau, érable, lilas, rosiers en buisson ou grimpants à racines nues. Mais vous pouvez aussi planter la glycine, la vigne vierge ou la clématite.

N’hésitez pas à en profiter pour déplacer les arbustes et arbres qui commencent à gêner. C’est souvent le cas pour les plantations des années passées, qui, en prenant de l’ampleur, vous cachent la vue ou l’accès à certains endroits de votre jardin.

Après la plantation n’oubliez pas de tailler vos arbustes en enlevant les branches mortes ou malades. N’oubliez pas non plus de séparer les branches qui se croisent.

Ne lésinez pas sur la taille des hortensia ou de tout autre arbustes à floraison estivale. Dès que la floraison hivernale se termine n’hésitez pas à tailler les arbustes restant.

Pour finir, il est temps d’entretenir ! Enlevez le gui qui s’est invité sur vos arbres. Puis revenez à vos rosiers grimpants pour en arquer les tiges. Ensuite, installez du treillage et vérifiez les attaches de toutes vos plantes grimpantes.

VOTRE PELOUSE 

Au niveau de l’entretien, il faut scarifier votre sol. Cela vous permettra d’obtenir une pelouse plus résistante et plus dense.

Ensuite vous pouvez terreauter votre pelouse. Il s’agit simplement de lui redonner un peu de tonus, il n’est donc pas utile de le faire trop épais. Étalez une fine couche de compost ou de terreau sur votre gazon pour bien faire.

Au bassin

- Disposez un fagot dans l'eau pour qu'elle ne gèle pas.
- Continuez à nettoyer votre bassin et à retirer les feuilles à l'épuisette si besoin.

Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017
Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017


À la Chandeleur, l'hiver passe ou prend rigueur.

Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......
Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......

Toutes les photos sont de moi ,prises dans mon jardin en février ......

Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017
Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017

Jusqu'à cette année j'ai toujours employé du fumier de cheval déshydraté, prêt à l'emploi, vendu en jardinerie.

Pour un massif en février j'ai éssayé du fumier de cheval frais ....ai je bien fait ? je n'en suis pas si sûre même s'il est moins cher qu'en jardinerie ,il est aussi beaucoup plus risqué ....
Je me suis documenté sur internet et voici le résultat !

 

Le fumier est utilisé en agriculture depuis la nuit des temps.

Et de nombreux jardiniers amateurs reproduisent ce schéma. Mais je constate souvent que le fumier est alors utilisé sans discernement.

Essayons d'y voir plus clair...

Qu'est-ce que le fumier ?

Le fumier est un matériau issu d'élevages agricoles ou familiaux. Il est constitué de 2 matériaux distincts :

  • Les déjections animales qui sont riches en azote et divers oligo-éléments et qui favorisent donc le développement des plantes ;
  • La paille, ou un autre matériau fibreux utilisé en litière. De par sa teneur en carbone, ce matériau produira l'essentiel de l'humus issu du fumier.

 

Intérêts du fumier

Le fumier est un amendement, dont le rôle est d'améliorer le sol et de permettre ainsi un meilleur développement des plantes cultivées (par opposition aux engrais qui ont pour objectif de nourrir directement les plantes).

Concrètement, il enrichit la terre en humus , dont les intérêts sont multiples :

  • il constitue un support de culture riche et équilibré ;
    il rend la terre plus perméable et plus facile à travailler ;
  • il améliore la structure du sol en allégeant les terres lourdes (fumier de cheval) et en donnant plus de corps aux terres légères (fumier de vache) ;
  • il contribue à rendre le sol plus riche en micro-organismes et autres vers de terre.

 A quelle période doit-on renverser le fumier sur le jardin ?« 

C’est une question très intéressante, car elle concerne l’amélioration des qualités même du sol. Si cette étape est réalisée à la mauvaise époque, elle peut être dangereuse pour vos plantes car l’amendement peut griller les racines des plantes.

D’autre part, si l’amendement est effectué trop tôt, l’effet bénéfique du fumier ou du compost, ne va profiter  qu’aux mauvaises herbes, et les plantes n’en profiteront que très peu.

Allié des jardiniers depuis que la domestication des animaux existe, le fumier est composé d’un mélange de déjections animales et de litière végétale.

Utilisez le fumier de cheval composté

 

Le fumier équin est un matériau chaud et léger. Il est idéal pour les terres lourdes qu'il allégera et réchauffera.

Une fois composté, utilisez le fumier de cheval comme du compost classique, par exemple :

  • En février-mars, fertilisez le potager et le jardin d'agrément en incorporant du fumier mûr par griffage dans les 5-10 premiers centimètres du sol.
  • En fin de printemps, lorsque les plants sont bien développés, paillez avec du fumier bien mûr le pied des végétaux particulièrement gourmands comme les tomates, melons, concombres et courges.
  • Lorsque vous plantez un arbre ou un arbuste, mélangez environ 20 % de fumier mûr à la terre utilisée pour remplir le trou de plantation.
  • À l'automne ou en début de printemps, fertilisez la pelouse en lui apportant du fumier mûr en surface (environ 2 kg par mètre carré).
  • Lorsque vous préparez une nouvelle pelouse, incorporez du fumier mûr avant de semer du gazon (10 kg par mètre carré).

Conseil : dans ces diverses utilisations, vous pouvez également employer du fumier de cheval déshydraté, prêt à l'emploi, vendu en jardinerie.

 

Qu’il provienne de moutons, de chevaux, ou même de volailles ce produit ancestral enrichit la terre en matières organiques et en nutriments

 Quand mettre du compost dans son jardin? A quelle période doit-on renverser le fumier sur le jardin ?

C’est une question très intéressante, car elle concerne l’amélioration des qualités même du sol. Si cette étape est réalisée à la mauvaise époque, elle peut être dangereuse pour vos plantes car l’amendement peut griller les racines des plantes.

D’autre  part, si l’amendement est effectué trop tôt, l’effet bénéfique du fumier ou du compost, ne va profiter  qu’aux mauvaises herbes, et les plantes n’en profiteront que très peu.

On peut se procurer du fumier de cheval frais, qu’il est en règle générale nécessaire de composter avant utilisation, ou des sacs de fumier déjà compostés, vendus en jardinerie.

Les atouts du fumier sont cependant nombreux, et il serait dommage d'y renoncer : enrichissement du sol en azote, mais aussi en phosphore, potassium, minéraux et oligoéléments ; stimulation de l'activité biologique du sol ; apport de matière organique permettant une meilleure rétention de l'eau et des substances fertilisantes...

Nous avons trouvé du fumier de Cheval et donc du fumier de litière (paille,crottin et urine),c'est un cocktail explosif,idéal pour faire une couche chaude,mais quel boulot.

Il faut  l'utiliser à raison d'une brouette pour 4 à 5 m carré après l'avoir laissé "mûrir "environ 6 mois.

Apres un an,on obtient un compost très riche.

Par contre,attention avec le crottin,il faut le manipuler avec des gants,ça paraît logique,il ne faut de contact avec la peau s'il y a des écorchures,le cheval est porteur sain du tétanos,

Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017
Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017
Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017

15 allée des Vignes 26120 Chabeuil Rhône-Alpes France

Mon jardin Le Clos fleuri en  février 2017

Publié dans au fil du temps...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article