Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles

Publié le par Le jardin du Clos fleuri de Claudette

~~Le Jardin d'Éguilles

Sur 950 m2 une végétation abondante et variée s’arrange avec les œuvres de Max Sauze, artiste contemporain, et détermine des mises en scène composées suivant un désordre rigoureusement organisé :

“L’Angélus de Millet”, “La Bibliothèque de l’écureuil”, “Les Brodules”, “Le Mur de livres”, “La Bascine”, “Les Arbres bleus”.

Dans ce monde végétal foisonnant, les sculptures, une centaine, empruntent parfois à la nature certains de ses éléments.

Elles sont “montrées-cachées”.

Ainsi le mariage entre le naturel et l’artificiel s’affine au fil des années avec des disparitions, des réparations, des transformations radicales ou des naissances à la suite de hasards accidentels. Date de création : 1965, Superficie : 950 m2

Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles
Mes sorties jardins : Le jardin d'Eguilles

~~C'est un jardin organisé « façon sauvage ».

Les arbres ont pris des dimensions importantes.

Des mariages se sont faits entre les espèces, la taille est discrète et la négociation entre les œuvres et le végétal est un travail délicat qui demeure la problématique la plus importante. D'autres œuvres ont trouvé refuge par affinité avec la nature, mi montrées mi cachées , elles préfèrent le dehors au-dedans, le jardin à la maison et se dissimulent parmi les buissons.

De petits bassins hébergent des nénuphars et des poissons rouges.

Une “bascine”, -moitié bassin moitié piscine-, évoque l'autre côté de la Méditerranée.

Un mur de livres, bibliothèque extérieure, veille sur “la plus petite forêt du monde” ; les mots, les phrases, les histoires, les pages se fossilisent sous la pluie, le vent et le soleil.

Ainsi le jardin se recrée tous les ans un peu différent.

Le sol se contente de la terre battue, espace silencieux en contraste avec la profusion végétale.

Commenter cet article