Bonjour ! Bon dimanche !

Publié le par Le jardin du Clos fleuri de Claudette

Bonjour ! Bon dimanche !

~~Nourrir les oiseaux en hiver est une excellente initiative pour les aider à passer cette période difficile.

En effet, s’ils apportent beaucoup de vie, ces mois de grands froids sont souvent les plus difficiles pour eux et leur subsistance ne tient souvent qu’à peu de choses.

De plus, la présence des oiseaux en hiver égaye, anime et enchante nos jardins, dont la végétation est souvent ralentie.

C’est également un bon moyen de maintenir un bon écosystème au sein de son jardin.

Image du Blog passiondesgifs.centerblog.net
 

Bonjour ! Bon dimanche !

~~Pourquoi les nourrir ?

L’hiver est une période de l’année où les aliments se font de plus en plus rare.

Que ce soient les insectes, vers, bais ou graines, ils ont plus durs à trouver et le gel rend aussi la recherche beaucoup plus délicate.

Apprenons à leur apporter le soin dont ils ont besoin pour qu’ils passent correctement l’hiver.

Ne faisons pas n’importe quoi pour que notre aide ne devienne pas un handicape à leur survie.

Donnons leur les graines, les graisses et les fruits indispensables à leur subsistance. Quand les nourrir ?

Il ne faut pas les nourrir tout au long de l’année car les oiseaux ont besoin de chercher eux- même leur nourriture.

En créant une dépendance, cela viendrait à rompre le mécanisme de la chaîne alimentaire. Il ne faut nourrir les oiseaux que lorsqu’ils en ont le plus besoin, en période de grands froids.

Lorsque vous commencez à les nourrir, attendez le retour d’une certaine douceur pour arrêter

Bonjour ! Bon dimanche !

~~Leurs vrais besoins en hiver : Les oiseaux ont des besoins importants et notamment d’aliments riches en lipides.

Vous pouvez par exemple leur donner des graines, du pain, des fruits de saison que vous couperez en morceaux de grosse taille ou encore des fruits secs.

Voici une petite liste pour vous aider : beurre et margarine non salés farine pomme et poires mélange de graines comme du blé, de l’avoine ou de l’orge. gras de viande baies, voici quelques idées

L’idéal étant de mélanger le tout avec du beurre ou de la margarine afin d’en faire comme un pâte molle que les oiseaux mangeront sans difficulté.

Installez-les soit en filet suspendu aux arbres ou posez-les dans votre cabane à oiseaux si vous en disposez une.

Bonjour ! Bon dimanche !

~~Les mangeoires les mieux adaptés aux oiseaux en hiver : Vous trouverez en jardinerie, ou en magasin spécialisé, un vaste choix de cabanes et nichoirs à oiseaux que vous pourrez : accrocher aux arbres, solidement harnachées avec du fil.

poser entre les branches mais maintenu pour les protéger du vent. planter sur un joli perchoir bien en vue de la fenêtre de votre cuisine ou de votre salle de séjour.

Votre cabane deviendra très vite un véritable poste d’observation pour petits et grands ! Pensez éventuellement à la fabriquer vous-même, les enfants sont très souvent les premiers intéressés à participer à une telle construction.

C’est aussi une bonne façon de les initier à la très belle vie de votre jardin.

De plus, ces petites cabanes aux couleurs les plus variées font partie de l’accueil de votre maison et elles ont en plus l’avantage d’offrir immédiatement un bon abri aux oiseaux, surtout en cas d’intempéries.

En participant à l’alimentation des oiseaux durant l’hiver, vous aidez ceux qui n’ont pas pu rejoindre un climat un peu plus doux, à lutter contre le froid.

Vous favorisez aussi l’écosystème tout en créant dans votre jardin un véritable refuge plein de vie

Bonjour ! Bon dimanche !

~~Des compléments alimentaires : Pour résister aux chutes de températures hivernales, les oiseaux doivent ingérer une nourriture très riche.

C'est pourquoi, en dehors des graines, granulés ou pâtées, vous pouvez leur offrir des boules de graisses pour lesquels il existe d'ailleurs des supports spécifiques, ainsi que des biscuits, des baguettes à base de fruits, de miel, de céréales.

Des aliments à éviter : Mieux vaut s'en tenir aux aliments pour oiseaux du ciel vendus dans le commerce car, sans le vouloir, vous risquez de leur donner des aliments qu'ils ne sauraient digérer.

C'est le cas des restes de tables.

Prudence avec l'abreuvoir Ne donnez que de l'eau fraîche aux oiseaux que vous renouvellerez tous les jours.

D'autre part, pour que l'oiseau ne tombe pas dedans, lorsqu'il gèle, il est prudent d'acheter ou de confectionner soi-même un abreuvoir d'un diamètre relativement restreint.

Ou d'opter pour un récipient un peu plus large à condition que le niveau d'eau avoisine le centimètre.

Evitez les bassines qui, elles, sont beaucoup trop profondes ! Il est à noter qu'ils existent des mangeoires pourvues d'un abreuvoir.

Préparer la nidification:

Le nichoir est beaucoup moins contraignant que la mangeoire.

Il ne s'agit pas de le nettoyer, mais de l'installer une fois pour toutes, à proximité d'un arbre, d'une haie ou d'un arbuste, toujours en hauteur bien sûr, jusqu'à ce qu'il soit habité.

L'oiseau qui le choisit pour préparer la ponte, la couvée et la future naissance des oisillons, y aménagera lui-même son nid avec toutes sortes de mousses et de brindilles, vers les mois de février et mars.

Sachez cependant, que n'importe quel nichoir n'attire pas n'importe quelle future maman : la tourterelle préparera son berceau dans un modèle en forme de corbeille, tandis que le rouge-gorge a besoin de se sentir abrité dans un nichoir dont la partie supérieure est fermée.

ATTENTION: il faut éviter de les nourrir en dehors des périodes de grands froids d 'octobre à mars pour qu'ils ne deviennent pas dépendants ....

L'hiver, j'aime bien regarder de ma fenetre tous les oiseaux qui viennent manger les graines et j'essaie de reconnaitre les variétés, c'est très interessant à regarder, certains jours, il y en a des quantités incroyables

Publié dans à propos

Commenter cet article

Minette44 - Véronique Harel 02/11/2014 19:32

J'adore aussi les oiseaux et je ne manque jamais de garnir leurs mangeoires lorsque le froid est à notre porte. Hier j'ai d'ailleurs vu mon petit rouge-gorge fidèle à mon jardin lorsque le temps se rafraîchit. J'attends les autres espèces avec impatience qui ne vont pas tarder à arriver. Tu as raison ils animent et donnent des couleurs à nos jardins endormis.

Claudette du Clos Fleuri 03/11/2014 17:05

Bonjour ! Pour l'instant ,moi aussi je n'ai vu que des rouges gorges et des merles ,j'attends les autres avec impatience ! Merci pour ce gentil commentaire ! à bientôt !