Jardin des buis de Lussan

Publié le par Le jardin du Clos fleuri de Claudette

Cette maison particulièrement accueillante et raffinée est située dans un superbe village médiéval perché , offrant une large vue sur la vallée et les collines environnantes. Marqué par l'histoire au fil des siècles, il est aujourd'hui classé "Village de caractère" et renaît au tourisme. Ses propriétaires, qui ont acquis cette maison en bordure du mur d'enceinte du village, se sont beaucoup investis dans sa rénovation et son aménagement. Créant quatre chambres d'hôtes réparties dans les différentes parties de la maison. Elles sont joliment décorées avec de belles patines à la chaux dans les tons ocre. Au rez-de-chaussée, plusieurs salons accueillent les hôtes pour les petits déjeuners ou la table d’hôtes certains soirs, ainsi que la terrasse qui donne sur le jardin. Un ravissant jardin clos de murs où Thierry a planté quelques 250 espèces différentes, dont des buis, qu’il a taillées avec soin selon la méthode japonaise du Niwaki. Chaque arbuste est une sculpture en soi, laissant deviner au travers de ses branches d’autres arbustes ou plantes. Un petit bijou d’ailleurs repris dans les ''Jardins singuliers du Gard''.

J'ai eu de la chance d'avoir eu ce magnifique cadeau d'anniversaire ! Merci à deux amies formidables .....

Et au retour ,un petit arrêt à Uzès avec ses superbes poteries et puis .....les bombons "Haribo " c'est beau la vie !!!!!!

Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan
Jardin des buis de Lussan

Publié dans Sorties jardins

Commenter cet article